Phytosanté Espace

Phytosanté Espace

Synsepalum dulcificum

Fruit miracle.jpg

 

Nom biologique : Synsepalum dulcificum

Famille : Sapotaceae

 

 

Description morphologique 

Le fruit miracle ou fruit miraculeux (Synsepalum dulcificum) est une espèce d'arbres de la famille des Sapotaceae. Elle est originaire d'Afrique de l'Ouest. Son fruit, le « fruit miracle » a pour effet de supprimer les sensations de l'acidité et de l'amertume pendant une demi-heure à deux heures.

La baie elle-même a une faible teneur en sucre et un goût légèrement sucré.

La croissance de l'arbre est lente. Elle peut atteindre 6 mètres.

Ses feuilles, de forme ovale, sont de couleur vert foncé.

Sa floraison dure d'août à décembre et ses petites fleurs blanches donnent naissance à de très nombreux fruits rouges de forme ovale long de 2 à 3 cm, mûrs d'octobre à avril. Leur pulpe blanche et acidulée contient une seule graine.

 

Habitat et répartition 

Originaire d’Afrique de l’Ouest de climat tropical, Synsepalum dulcificum est une espèce non rustique, qui ne supporte absolument pas le gel. Durant la période hivernale, il convient de placer la plante à une exposition lumineuse à une température plus base que pendant l’été de l’ordre de 15-18°C.

Il se cultive très bien en pot en intérieur, en véranda ou en serre chaude à une température de 20-25°C. Pour sa culture, il apprécie les sols frais, drainant et légèrement acide (pH 4,5 à 5,8). Vous pouvez par exemple réaliser un mélange de 40% de terreau horticole, 40% de terre de bruyère et 20% de sable (ou de perlite). En ce qui concerne l’exposition, choisissez un emplacement ensoleillée ou semi-ombragée, et évitez le soleil direct.

 

Principes actifs

Le principe actif est une glycoprotéine, la miraculine, dont l'effet dure plus de 30 mn (2 h suivant les sources). Le fruit est périssable, mais il pourrait être lyophilisé. Cette protéine transforme le goût acide en sucré. La pulpe du « fruit miracle » a la propriété de recouvrir les papilles gustatives de la langue ce qui neutralise l’acidité de tout autre aliment, citron par exemple, durant environ une heure. 

 

Propriétés 

- Hypoglycémiante ;

- Antioxydant ;

- Dépuratif ;

- Cardio-protecteur ;

- hypotensif ;

- Baisse le taux de triglycérides et le cholestérol LDL ;

- Anti-goutte (fait baisser l’acide urique dans le sang) ;

- Aide à perdre le poids 

 

Indications

- Cancers ;

- Diabète ;

- Obésité ;

- Prévention d’artériosclérose ;

- Goutte ;

- Hypertension. 

 

N.B.

Dans les années 70, un entrepreneur américain nommé Robert Harvey a tenté de commercialiser la miraculine à grande échelle aux États-Unis sous le nom de Miralin. Mais la FDA a bloqué le développement de ce nouvel édulcorant naturel car aucun test de non toxicité n'avait été réalisé. À la même période, l'aspartame a été autorisé. En 2016, la commercialisation de la miraculine n'est toujours pas autorisée aux États-Unis et en Europe (où elle est classée dans la catégorie « Nouveaux aliments ») mais elle l'est au Japon.

La miraculine commence à être utilisée pour adoucir les médicaments amers en particulier en cancérologie depuis que fin 2005, un chercheur japonais a trouvé le moyen de conservation de ce fruit très rapidement périssable en lyophilisant les fruits. À Accra, au Ghana, les agriculteurs fabriquent des comprimés à partir du jus de fruit, d'abord surgelé puis déshydraté.



23/01/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres