Phytosanté Espace

Phytosanté Espace

Marronnier d'inde

 

marronnier d'inde arbre.jpgmarronnier d'inde fleurs graine.jpg

Nom biologique : Aesculus hippocastanum

Famille : Hippocastanaceae

 

Le marron d'Inde est une graine toxique contenue dans le fruit du marronnier commun ou marronnier d'Inde . Il est utilisé pour ses propriétés médicinales, notamment dans la préparation des toniques veineux, à ne pas confondre avec la châtaigne qui est comestible .

 

Description morphologique :

C’est un grand arbre  d'ornement de feuillage dense, sa hauteur dépasse  20 m   et sa largeur  est 12 m,  son âge peut dépasser 300 ans, son tronc à écorce grisâtre, est d'abord lisse, puis écailleux avec l'âge. Les branches, qui sont grosses et cassantes, supportent des rameaux plus ou moins souples. Les feuilles sont découpées en sept palmes dont les nervures sont très apparentes, vert foncé, elles deviennent jaune d'or à l'automne. Les fleurs sont blanches tachetées de jaune et de rouge. Elles apparaissent au début du mois de mai et leur odeur est agréable. Son fruit est toxique, il est globuleux dont l'enveloppe vert clair, hérissée d'épines molles, laisse échapper une ou deux grosses graines rondes, d'un beau brun luisant. 

  

Habitat et répartition :

C’est une espèce originaire Balkans,  on la trouve maintenant répandue dans toute l'Europe, elle pousse dans un  milieu ensoleillé avec un sol drainé, profond, fertile et même légèrement calcaire lui est profitable. Cet arbre craint la sécheresse qui peut faire jaunir le feuillage durant l'été.

 

Composition:

Les parties les plus intéressantes de point de vue nutritionnel et thérapeutique sont l'écorce et la graine.

 

Cotylédon de la graine :

Amidon , flavonols, cyclitols
Saponosides totaux, (escine, mélange d’hétérosides dérivés de deux génines, la protoescigénine et le baringtogénol)

 

Téguments de la graine :
Proanthocyanidols (procyanidol B-2), aesculitanins, cinnamtanins, huile essentielle.

 

Écorce du tronc :
- Hétérosides coumariniques (dont l’esculine ou esculoside, esculétol, 4-méthylesculétol), connus pour leurs propriétés anti-inflammatoires, de même leur action sur les problèmes de circulation sanguine (jambes lourdes, retour veineux ...) ;
- Flavonoïdes, qui sont eux aussi des anti-inflammatoires ;
-  Vitamine P, qui permet d'augmenter la résistance des capillaires sanguins.
- Tanin (l’acide esculitannique).

 

Composants principaux des bourgeons ou jeunes pousses:
Nombreux flavonoïdes (aglycones de divers flavonols : rhamnocitrine, kaempférol, dérivés de quercétine, myricétine) 
Flavan-3-ols : catéchine et épicatéchine 
Caroténoïdes : Violaxanthine, néoxanthine, aesculaxanthine, lutéine, béta-carotène, béta-cryptoxanthine, béta-citraurine.

     

    Propriétés :

    - Anti-inflammatoire, anti-œdémateuse;

    - Apaise les hémorroïdes   car il augmente le tonus veineux,  de même il est un vasoconstricteur veineux, veinotonique par inhibition de la hyaluronidase qui dégrade l'acide hyaluronique, glycosaminoglycane des tissus conjonctifs
    - Diminution de la perméabilité capillaire et renforcement de la résistance des capillaires
    - Anti-radicalaire et anti-oxydant, anti-cellulite; 
    - Stimulation des enzymes lysosomiales
    - Augmentation de l’ACTH et des corticoïdes
    - L'écorce des jeunes tiges est astringente et fébrifuge

    Propriétés du bourgeon
    - Tonique circulatoire veineux.

      

    Indications:
    -Insuffisance veineuse et lymphatique,  varices, phlébites, hémorroïdes et crise hémorroïdaire
    - Hypertrophie de la prostate, congestion pelvienne
    - Dysménorrhées d’origine circulatoire
    - Aphtes, ulcérations de la muqueuse buccale
    -Troubles de la fragilité capillaire (association avec flavonoïdes, extrait de fragon, anesthésiques locaux, tocophérol, etc)

    Indications du bourgeon (gemmothérapie)
    Varices, hémorroïdes, ulcères variqueux
    Troubles prostatiques

     

    Préparation et médication :

    Infusion à base de marron d'inde :
    - prendre 40gr de marrons d'inde concassé ;
    - les plonger dans 1L d'eau froide et faire bouillir pendant 5 minutes ;
    - retirer du feu et laisser infuser 10 minutes avant de retirer les marrons.

    Boire 2 à 4 tasses par jour, entre les repas, pendant 3 semaines consécutives. Au bout des trois semaines, faites une pause de 10 jours avant de recommencer 3 nouvelles semaines si besoin.

    Si les troubles persistent après 15 jours de traitement, il est fortement recommandé de consulter un médecin.

    On peut également utiliser le marronnier d’inde en application locale sous forme de :
    - Lotion astringente : préparer une décoction de feuilles ou d’écorce, à appliquer 2 fois par jour sur les varices ;

    - Huile extraite des marrons : à appliquer sur les zones du corps atteintes de rhumatismes ;

     

     



    13/10/2014
    0 Poster un commentaire

    A découvrir aussi


    Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

    Inscrivez-vous au blog

    Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

    Rejoignez les 7 autres membres