Phytosanté Espace

Phytosanté Espace

Gouet d'Italie

Gouet d'Italie.jpg

Autres noms:  pied-de-veau, arum d'Italie, oreille d'âne, gouet italique, la calla des bois, la chandelle-de-louc, poi-d'serpent, raisin-de-chin.

Nom biologique : Arum italicum

Famille : Araceae

 

Description morphologique 

C’est une plante vivace herbacée de 20 à 60 cm de hauteur, glabre,  à racines tubéreuses, possédant un gros tubercule oblong divisé en 3 parties, la partie supérieure d'où partent les tiges de l'année et les racines avec en dessous les restes des rhizomes des deux années précédentes.

Les feuilles apparaissent en automne et disparaissent l'été suivant ; elles sont portées par un pétiole deux fois plus long que le limbe. Celui-ci est triangulaire-hastée à oreillettes divergentes, veinées de blanc jaunâtre

La floraison est au printemps (avril, mai), l'inflorescence est formée d'une grande spathe blanchâtre qui entoure un axe charnu, le spadice, 3 fois plus court, à massue jaune pâle stérile. Les fleurs unisexuées sont disposées en anneaux : en bas les fleurs femelles puis au-dessus les fleurs mâles dans un anneau 3 à 4 fois plus court et entouré de filaments verruqueux. L'ovaire est libre et le stigmate en forme de disque. Ces fleurs sont enfermées dans une chambre formée par la spathe autour du spadice et fermée dans sa partie supérieure par les filaments. Il existe aussi des fleurs stériles. 

Les fruits sont des baies vertes puis rouges vifs et qui qui forment une grappe compacte dressée. Chaque fruit charnu comporte une à plusieurs loges contenant 4 graines à albumen farineux ou charnu.  

 

Habitat et répartition 

C’est une espèce méditerranéenne très répandue dans les régions humides, de préférence dans les endroits ombragés ou semi-ombragés . Elle exige les sols humides et profonds.

 

Principes actifs

Saponine: l'arine ( la concentration la plus élevée dans le tubercule), lignanes et néolignanes;

Alcaloïdes tels l'aroine, l'arodine et l'aronine qui peuvent provoquer de fortes brûlures bucco-pharyngées ainsi que des vomissements;

Amidon et des cristaux d'oxalate de calcium, dans les tubercules;

 

Propriétés 

Hépatique, expectorante, purgative, anti-rhumatismal, anti- hémorroïdes.

 

Indications

Affections respiratoires, toux, catarrhes;

Hépatite virale;

Rhumatismes.

Préparation et médication (usage externe)

La plante ne doit surtout pas être consommée crue, en raison de la présence d'alcaloïdes et de cristaux d'oxalate de calcium en forme de fines aiguilles, capables d'irriter très douloureusement les muqueuses. Une cuisson prolongée à plusieurs eaux est nécessaire.

 

On cuit les tubercules sur les braises, puis on les écrase avec l’huile d’olive et le miel puis  la pâte est consommée comme cataplasme une fois par jour pendant une semaine contre l’hépatite virale.

 

Toxicité

Les feuilles et les fruits sont toxiques. Ils provoquent une tuméfaction de la langue, une irritation durable de la gorge, des vomissements, une dilatation des pupilles et éventuellement des convulsions. 

 



05/02/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres