Phytosanté Espace

Phytosanté Espace

Garou, sain bois, thymèle

GAROU SAIN BOIS feuille.jpgGAROU SAIN BOIS.jpg

Nom biologique : Daphne gnidium

Famille : Thmelaeaceae

 

Description morphologique 

C’est une arbrisseau vivace qui peut atteindre 2 m de hauteur. Les tiges sont dressées, portant des longues feuilles étroites, glabres, subcoriaces, linéaires ou ovales-oblongues, aiguës, glanduleuses dessous, de 20-50 × 3-10 mm. Les tiges sont terminées par une inflorescence. Les fleurs sont  de couleur blanchâtre,petites et tubulaires, poilues sur le calice, souvent odorantes sont groupées en panicules terminales. Floraison de mars à octobre. Le fruit est une baie ovoïde, rouge orangé.

 

Habitat et répartition 

C’est une espèce spontanée répartie dans les forêts méditerranéennes de chêne-liège sur les sols gréseux, acides. On la trouve dans les lieux arides et sablonneux  Elle exige une pluviométrie importante.

 

Principes actifs

L'écorce renferme de la daphnétoxine et les fruits contiennent du diterpène, et de la mézéréine.

Coumarines, (daphnétine, daphnine, acetylumbelliférone, et la daphnorétine), des flavonoïdes (apigénine, lutéoline, quercétine, orientine, isoorientine, lutéoline 7-O-glucoside, apigénine 7-O-glucoside, genkwanine, 5-O-â-D-primevérosyl genkwanine) et l'á-tocophérol.

 

Propriétés 

Hépatique, possède un effet antioxydant et antimicrobien, elle permet la destruction des leucoblastes (cellule souche de la moelle osseuse qui se transforme en leucocyte), diurétique et purgative, antiseptiques, dépuratives, cicatrisantes et insecticides, sudorifique et même abortif

 

Indications

- Syphilis;

- Dartres rebelles;

- Problèmes hépatiques;

- Galles;

- Plaies et puces.

 

Préparation et médication 

On écrase les tiges fraîches, on extrait la sève qu’on l’applique sur le front contre l’hépatite virale.

On met les feuilles et les fleurs desséchées sur les braises (kanoun), puis on aspire la fumée dégagé pour guérir la maladie de l’hépatite virale.

La poudre d'écorce est utilisée dans le traitement de la syphilis, des maladies vénériennes et dermiques.

 

Effets indésirables 

L'écorce mise en contact avec la peau est très irritante, voire vésicante.

 

Toxicité

Les graines et les écorces des différentes espèces de Daphné renferment des di-terpènes toxiques (esters de phorbol).

Les substances toxiques sont la daphnétoxine (écorce) et la mézéréine (graines). Cette dernière est une résine âcre et irritante même après séchage prolongé.

Le contact des écorces avec la peau ou les muqueuses provoque une irritation importante. L'ingestion des fruits déclenche une ulcération du tube digestif et des signes neurologiques (convulsions). Ces produits toxiques sont classés avec les esters di-terpéniques à structure complexe et à distribution restreinte à deux familles : les Thymélacées (Daphné...) et les Euphorbiacées.

Le phorbol est présent naturellement sous forme de 12, 13-diesters ou de 12, 13, 20- triesters du noyau tigliane poly-hydroxylé. Ces triesters sont des « pro-irritants » (cryptic irritants), parce qu'ils ne provoquent pas d'inflammation sur la peau des mammifères. A noter que les esters de phorbol sont cancérigènes.

Le contact de la sève avec la peau peut causer chez certaines personnes des dermatites. Toutes les parties de la plante sont irritantes mais les fruits sont les plus souvent en cause. 1 à 2 fruits chez l'enfant entraînent une symptomatologie accusée et l'ingestion de 12 fruits est considérée comme une dose pouvant être mortelle chez l'adulte. Même en cas d'intoxication passagère, des suites sont à redouter : inflammations gastriques et intestinales et la néphrite.

 

Signes d'intoxication 

Après une courte latence, une violente inflammation de la bouche est observé, avec tuméfaction des lèvres et de la langue, ptyalisme, vomissements. Secondairement s'installe une diarrhée souvent hémorragique avec coliques. Enfin, dans les cas graves, on note une ataxie avec convulsions, dyspnée, albuminurie et hématurie. Des lésions gastro-entérites souvent hémorragiques, oedème du poumon et des néphrites peuvent s'installer.

 

 

 



09/12/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres