Phytosanté Espace

Phytosanté Espace

Renoncule des marais

RENONCULE DES MARAIS.jpg

 

Nom biologique : Ranunculus sardous

Famille : Ranunculaceae

Autres noms: Renoncule en éventail, herbe de Sardaigne, buttercup poilue, fourrure de renoncule, renoncule sarde, renoncule poilue, sardonie.

 

 

 

 

 

Son nom provient du terme sardoniques (sardanios), « le rire amer ou dédaigneux", car cette herbacé (toxique et mortelle) est responsable d'une crispation de la bouche qu'elle provoque à ses victimes qui l'on ingérer et qui se vit attribuer l'expression de rire sardonique (généralement suivie de la mort). 

 

Description morphologique 

C’est une plante herbacée annuelle. La tige, ramifiée, velue, étalée ou dressée de 10 à 50 cm de hauteur. Les feuilles sont collinaires, velues, d'un vert jaunâtre et divisées généralement en 3 lobes, profonds,  incisés et dentés. La floraison est au mois de mai, les fleurs sont jaunes et grandes. Elles sont pourvues de sépales renversés, velus et tachés de noir. Le fruit est un akène porté dans un cluster sphérique.

  

Habitat et répartition 

C’est une espèce répandue dans les régions méditerranéennes humides (Sardaigne). Elle se développe sur les plaines marécageuses,  les prairies, les bords de routes, les talus et fossés et dans les dunes.

 

 

Principes actifs

Le Renoncule des marais (herbe de Sardaigne) renferme des principes actifs âcres, dont l'ingestion provoque une sensation de brûlure dans la gorge, puis des nausées et une violente inflammation de l'intestin. Il s'agit du ranunculoside (hétéroside de lactone) qui, par hydrolyse, libère de la proto-anémonine, extrêmement vésicante. 

  

Toxicité 

Entéro-toxique (diarrhée) et  neuro-toxique (convulsivante) 

 

Parties toxiques : toute la plante fraîche, surtout les feuilles à la floraison.

 

Symptômes : le plus souvent on observe une inflammation de la muqueuse buccale avec ptyalisme, des coliques avec constipation suivie de diarrhées noirâtres et fétides, de l'inrumination. Lors de consommation en quantité importante, des signes nerveux peuvent apparaître (convulsions, tremblements, mydriase) qui peuvent évoluer vers la mort en une douzaine d'heures.

 

Remarque

Une fois séchée, la plante est moins toxique (en tout cas pour le bétail). C'est pourquoi sa présence dans le foin bien sec, bien que non conseillée, n'est pas trop dangereuse.



08/03/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres