Phytosanté Espace

Phytosanté Espace

Coquelicot (Pavot)

coquelicot.jpg


Nom biologique : Papaver rhoeas

Famille : Papaveraceae

Autres noms: Pavot-Coquelicot, Pavot des champs, Ponceau, Gaougalin, Raoulé, Pavot somnifère , coquelicot, pavot à opium (Papaver somniferum), pavot des jardins 

 

Description morphologique :

Le coquelicot est une plante herbacée saisonnière de 30 à 60 cm de hauteur. La tige est droite, rameuse, hérissée de poils et les feuilles sont alternes, à lobes aigus, à dents terminées par une soie. Elles secrètent une substance visqueuses blanchâtre (latex blanc). Les fleurs (mai à septembre) sont grandes, terminales, d’un rouge plus ou moins foncé, tachées de noir à la base de leurs pétales et portées sur de longs pédoncules. C'est à la fin du printemps et durant l'été que vous profiterez de leurs éclatantes couleurs et des leurs délicats pétales soyeux, un tantinet froissés. La durée de vie d'une fleur de pavot est éphémère ! Le fruit est une capsule qui renferme de nombreuses petites graines. La graine de pavot est une graine oléagineuse de couleur bleue à noire suivant les variétés. 

 

Habitat et répartition :

Les plus anciens champs de pavots se situaient en Suisse et auraient conquis le continent asiatique vers le XIIIe siècle avant Jésus-Christ.

C’est une espèce spontanée répartie dans les champs de céréales et les terrains incultes sur les sols légers, argilo-calcaires et secs.

Les pavots se sèment en automne ou au printemps sur tous sols drainés et légers. Il semblerait que les pluies et le froid de l'hiver favorisent la levée des graines. Une exposition bien ensoleillée est recommandée.

 

Principes actifs:

Les pétales contiennent : albumine, gomme, amidon, résine, rhœadinine, acides rhœadinique et erratique. La rhœadinine est de nature alcaloïdique et les acides rhœadinique et erratique sont combinés à la chaux ; ce sont ces acides qui donneraient aux pétales leur couleur rouge ( Dr A. Hénaud). Le chimiste Hesse a trouvé dans toutes les parties de la plante un alcaloïde qu’il a appelé « rhœadine » différant totalement de la morphine. C'est Papaver somniferum, album, glabrum, et setigerum. Appelé aussi pavot blanc d'Orient, une variété la plus communément cultivée pour l'extraction de l'opium. Les fleurs et les graines sont blanches.

 

Les graines de pavots sont riches en minéraux tels que :

- l'iode, nécessaire au fonctionnement du cœur, des vaisseaux sanguins et qui contribue au nettoyage des toxines ;
- le magnésium qui participe au fonctionnement du système immunitaire ;
- le manganèse ;
- le cuivre ;
- le zinc.
De plus, elles représentent une bonne source d'acides gras et notamment :
les Oméga-3 et Oméga-6 ;
l'acide oléique qui réduit le « mauvais » cholestérol et protège du cancer du sein ;
l'acide linoléique qui protège notre système cardiovasculaire des troubles cardiaques.

  

Propriétés :

Béchique, antalgique, hypnotique; neuro-sédatif, narcotique léger (pétales); sédatif de la toux; antispasmodique; adoucissant; sudorifique

 

Indications:

Fleurs et feuilles

- Insomnies;
- Toux spasmodiques (asthmes, rhumes, coqueluche);
- Bronchites;
- Pneumonies;
- Pleurésies;
- Fièvres éruptives;

- Rhumatismes;
- Angines;
- Inflammation des paupières;
- Abcès dentaire.

 

Graines:

- l'asthme et la toux ;
- les humeurs nerveuses et les insomnies si les graines sont bues sous forme d'une décoction ;
- les douleurs abdominales comme celles d'une sciatique ;
- les problèmes de digestion tels que les coliques et diarrhées ;
- les cystites et les myélites si elles sont consommées sous forme d'une infusion ;
- les démangeaisons et inflammations de l'épiderme lorsque la décoction est appliquée à l'aide de compresses tièdes.

- Usages culinaires 

Enfin, l'huile retirée des semences de pavot, ou huile d'oeillette, est comestible. Appliquée en compresses, elle aide à la cicatrisation de l'épiderme en cas de : 

- plaies ou inflammations ;
- brûlures ;
- démangeaisons.

 

Préparation et médication :

- On infuse les pétales des fleurs dans l’eau bouillante pendant 15 minutes, on filtre et on boit un demi-verre, trois fois par jour pendant trois jours contre la toux et la coqueluche.

- 5 gr de pétales pour un 1/4 de litre d'eau bouillante, infuser 10 mn. Boire 3 tasses par jour, sucrée au miel, et la dernière au coucher.
- Cette infusion peut servir en usage externe en compresse sur la peau sèche, lotionner et laisser sécher sans essuyer.

- 5 à 10 gr de pétales de coquelicot dans un 1/2 litre d'eau bouillantes, infuser 10 mn.
A boire dans la journée contre la toux ou comme calmant.

- 15 gr de pétales de coquelicot pour un litre d'eau bouillantes, infuser 10 mn.
En gargarisme, bains de bouche (abcès), bains d'yeux.

- 400 gr de pétales de coquelicot frais, verser dessus un litre d'eau bouillante, couvrir.
Laisser macérer 12 heures. Ensuite passer et ajouter 1,5 Kg de sucre et cuire jusqu'à consistance sirupeuse.
- Prendre 3 à 6 c. à café pour jour, contre la toux et comme somnifère. 

- On moule les fleurs desséchées et on les applique  sur les dents pour soulager les douleurs.

- On moule les graines et on les mélange avec le miel puis on mange une cuillère le soir contre l’insomnie.

 

Contre indications et effets indésirables:

- Certaines personnes peuvent présenter une sensibilité au coquelicot. Il est donc préférable de commencer un traitement par la dose minime d'1 cuillère à café de sirop.

- Le coquelicot est contre-indiqué durant la grossesse et l'allaitement, ainsi que chez les enfants de moins de 7 ans.

- A de trop fortes doses, le coquelicot peut provoquer des effets secondaires importants, tels que de la somnolence ou des hallucinations.

- Il convient de ne pas utiliser le coquelicot avec d'autres plantes sédatives. En cas d'affections respiratoires, il peut être associé à du bouillon blanc ou à de la racine de réglisse .

- Il est prudent de ne pas combiner le coquelicot avec des somnifères ou des anxiolytiques et, d'une manière générale, avec tous les médicaments favorisant le sommeil.

 

À noter: les graines de pavot sont utilisées à des fins thérapeutiques pour fabriquer la morphine et la codéine.

 

Conseil 

Semez les graines mélangées avec du sable et recouvrez les, très légèrement, de terre. Maintenez, si possible, le sol frais. Une fois installé, le pavot d'orient peut supporter une longue période de sécheresse.

Éclaircissez par la suite les plants de 30 à 40 cm pour les laisser se développer correctement.

Au cours de leur croissance, tuteurez les plus grands pieds.

Myriam El Fuente Naturopathe



10/03/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres