Phytosanté Espace

Phytosanté Espace

Vitamine B6 : Pyridoxine

vitamine B6.jpg
La vitamine B6 également connue sous son nom scientifique de pyridoxine est une poudre blanche, pratiquement inodore.

 

C’est une vitamine hydrosoluble (soluble dans l’eau), non stockée par l’organisme,  sensible à l’action de la lumière et aux UV. Elle est détruite par les alcalis (les principaux étant la soude, l’ammoniac et la potasse), les oxydants, la micro-onde et la pasteurisation, et est perdue lors du raffinage des céréales.
Par contre, elle est résistante à la chaleur (jusqu'à 205°) et donc à la cuisson, ainsi qu’aux acides.                                                                   

On parle de vitamine B6, en effet, c'est le nom donné à un ensemble de trois composés présentes dans l’organisme sous forme libre et sous forme phosphorylée: la pyridoxine (forme alcool), le pyridoxal (forme aldéhyde), la pyridoxamine (forme amine) et leurs dérivés phosphorylés correspondants.
Découverte en 1935 par György puis synthétisée en 1938, la vitamine B6 a pris une part importante en thérapeutique. C'est une des vitamines du groupe B les plus utilisée.

La vitamine B6 est synthétisée chez l’homme de manière endogène par les bactéries de la flore intestinale, mais la quantité produite par celle-ci étant insuffisante pour couvrir les besoins quotidiens de l’organisme, il est donc indispensable d’en consommer quotidiennement par le biais de l’alimentation  ou de la supplémentation.

La pyridoxine est absorbée au niveau de l’intestin grêle où elle est phosphorylée en dérivés actifs : la pyridoxine 5’-phosphate puis en pyridoxal 5-phosphate. Etant donné qu’elle est emmagasinée dans l’organisme en très petite quantité (elle est essentiellement stockée au niveau du foie), un apport quotidien est indispensable.

La vitamine B6 est la plus connue de toutes les vitamines du groupe B. Elle a une action importante sur la fourniture d'énergie,  puisqu’elle est une  source  essentielle, permettant une meilleure résistance à l’effort en  facilitant la synthèse de la taurine, un agent calmant qui permet  à l’organisme de s’adapter face à une situation de stress et d’en diminuer les conséquences mais c'est surtout son action commune et liée au magnésium qui fait sa renommée, car elle aide à l’absorption du magnésium.

Elle joue un rôle important dans l'équilibre psychique, en agissant, notamment, sur les neurotransmetteurs (sérotonine, adrénaline, mélatonine, dopamine) médiateurs de l’humeur. Elle a un rôle important dans le métabolisme des protéines et des acides aminés car elle contribue à la transformation du tryptophane, acide aminé essentiel, en vitamine B3. Elle  influence sur la croissance. Elle contribue à de nombreuses autres fonctions de l’organisme, dont la formation des globules rouges, la régulation du taux de sucre dans le sang car elle intervient dans la synthèse de l’insuline et de certaines hormones sexuelles et le maintien d’un bon système immunitaire (elle est nécessaire à la formation d’anticorps). Elle maintient une peau saine et stimule la synthèse de la kératine constituant le cheveu. 

 

Les meilleures sources
On la trouve dans la levure de bière, les germes de blé, le pollen, le jaune d’œuf, les pois chiches, les céréales complètes bio, la pomme de terre, les céréales enrichies, les graines de sésame et de tournesol, le soja, le chou, les épinards, le raisin, les amandes, les bananes, les cerises, les poissons comme le thon, le saumon et la morue, les viandes comme le poulet et la dinde, le foie, la pastèque et le lait maternel.

 

Dose journalière

Dose journalière recommandée:
 De 1.6 à 2 mg

 

Indications 

- Troubles cutanés : érythèmes, ulcérations locales, dermites, lésions séborrhéiques autour des yeux et de la bouche, glossites (inflammation de la langue).

- Syndrome prémenstruel, ménopause,

- Nausées, carence en vitamine B6, besoin accru en vitamine B6,
- Problèmes au niveau du foie, calculs rénaux.
- Troubles de la croissance.
- Baisse de l’immunité.
- Troubles digestifs : perte d’appétit, anorexie, vomissements.
- Troubles nerveux : vertiges, convulsions, polynévrites.
- Troubles psychiques : irritabilité, nervosité, confusion, dépression.
- Troubles sanguins : anémie hypochrome (les globules rouges ne sont pas suffisamment chargés en hémoglobine et sont donc peu colorés).

 

Excès en vitamine B6

L’excédent en vitamine B6 est éliminé dans les urines principalement sous forme de métabolites, puisque c’est une vitamine hydrosoluble. En effet un surdosage de la vitamine B6 (rare) engendre des polynévrites avec pour symptômes :
Un surdosage en vitamine B6 (très rare) engendre
- Des réflexes tendineux réduits.
- Un engourdissement et une perte de sensibilité des extrémités, surtout la nuit.
- Des difficultés à marcher.
- Des lésions du système nerveux.



29/01/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres