Phytosanté Espace

Phytosanté Espace

Vitamine B3 ou PP: Acide nicotinique ou nicotinamide ou niacine

Vitamine-B3.jpg

On la nomme  PP (pellagra preventive) car une carence en cette vitamine est responsable de la pellagre. Elle joue un rôle dans la formation des globules rouges, la circulation sanguine, le transport de l’oxygène aux cellules (respiration cellulaire), le fonctionnement du système digestif et du système nerveux, la synthèse des hormones (sexuelles) aussi le métabolisme des glucides, lipides et protides. Elle est le précurseur des facteurs impliqués dans un grand nombre de réactions aboutissant à la synthèse d'énergie (glycolyse, dégradation des lipides, …). Elle collabore également au processus de formation de l’ADN (matériel génétique) de même intervient dans le mécanisme de sa réparation une fois endommagée par des rayonnements, des polluants, des toxiques, des médicaments, des radicaux libres, permettant ainsi une croissance et un développement  normaux.

 

Conséquences de carence :

Sa carence est à l'origine de pellagre qui se caractérise par une inflammation de la peau, avec pigmentation de même une intolérance solaire, inflammation des muqueuses digestives surtout les intestins et se présente sous forme de diarrhée.
D'autres symptômes neurologiques sont plus contestables, car probablement liés à la carence associée d'autres vitamines.

Elle est avant tout liée à la malnutrition. Elle peut être favorisée par l'alcoolisme, la cirrhose, les syndromes de malabsorption, le diabète, l'hémodialyse, certains cancers, certains antibiotiques anti-tuberculeux.

Cette carence existe dans les pays où l'alimentation comprend peu de protéines animales.

 

Indications :
 Aurait un effet préventif et curatif en cas de schizophrénie, pourrait avoir un effet préventif des migraines  et maladies de cuir chevelu.

 

Dose journalière :
Dose journalière recommandée :
15 à 18 mg

 

Les meilleures sources de vitamine B3 :

L'organisme peut la fabriquer à partir du tryptophane, mais de façon insuffisante.

On trouve cette vitamine dans les fèves et fruits (avocat, la poire), la levure de bière, les germes de blé, le foie, les champignons, les légumineuses, les arachides, les céréales complètes bio ( sauf maïs, sorgho, millet ), la farine de blé complet, la gelée royale, les poissons comme le thon frais, la morue, le saumon, le flétan, l'espadon, les fruits secs, le lapin, le poulet, l’œuf ainsi que les produits céréaliers à grains entiers ou enrichis.

 

Excès :

Le surdosage (>120 mg de vitamine B3) engendre des diarrhées, dépression, problèmes de peau (rougeurs), maux de tête, une élévation de la glycémie, des hépatites.


A noter :
Une personne qui mange suffisamment de protéines (viande,...) aura assez de niacine, car le tryptophane (un acide aminé) contenu dans la viande se convertit aisément en niacine.



17/01/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres