Phytosanté Espace

Phytosanté Espace

Sauge officinale

Sauge officinale fleur.jpg

Autres noms: Sauge commun, herbe sacrée, thé de Provence

Nom biologique : Salvia officinalis

Famille : Labiatae

 

Description morphologique :

Son nom vient du latin salvare qui signifie "guérir", "sauver", "soigner"...

C’est une plante vivace semi-arbustive à tige très ramifiée qui peut atteindre 2 m de hauteur. Les feuilles sont épaisses, rigides,  gris-vert, persistantes et couvertes de poils. Les fleurs, très ornementales,   sont réunies en épis, situées au sommet des tiges et de couleur bleue violacée. Le fruit est une capsule formée de quatre loges renfermant des graines.

 

Habitat et répartition 

C’est une espèce spontanée très répandue, qui est originaire d’Afrique du nord et de toute la zone méditerranéenne  . Elle aussi cultivée en pleine terre  dans un sol bien drainé et pauvre dans les jardins familiaux et publics. Elle est indifférente au sol. Elle aime le soleil et résiste à la sécheresse.
La rabattre un peu à l’automne pour qu’elle ramifie au printemps.
Elle peut se reproduire par bouturage.

 

Composants actifs 

Cette plante contient des tanins, des flavonoïdes, triterpènes (saponine), des diterpènes, un acide phénol (l'acide rosmaricinique) et une huile essentielle (1 à 2%) riche en camphre, en cinéol et en cétones monoterpéniques (alpha et bêta tuyone)

 

Propriétés 

- Hépatique,  hypoglycémiante, anti-transpirante;

- Anti-rhumatismale;

- Calme la transpiration excessive;
- Tonique: excellente en phase de convalescence car elle combat la fatigue;
- Facilite la digestion tout en calmant les troubles, appétissante;
- Anti-asthmatique, calme la toux, les bronchites, les maux de gorge;
- Elle est à la fois antiseptique , anti-oxydante et anti-inflammatoire;
- Elle est l’ami de la femme (régularise les règles, calme les bouffées de chaleur de la ménopause; 

- Elle assainit les armoires, protège le linge et préserve leur beauté.

 

Préparation et médication 

On infuse les feuilles desséchées dans l’eau bouillante pendant une heure, on filtre, on ajoute le miel et on boit un verre trois fois par jour pendant une semaine pour guérir les maladies du foie et la faiblesse.

 

On bout les feuilles desséchées dans l’eau puis on aspire la vapeur dégagée deux fois par jour pendant une semaine contre l’asthme.

 

On fait un bain avec l’infusion des feuilles trois fois par semaine pendant un mois contre le rhumatisme. On fait un gargarisme avec l’infusion des feuilles deux fois par jour pendant une semaine contre le mal de bouche et les maux de dents.

 

Effets indésirables

À la dose recommandée, les effets indésirables de la sauge officinale sont rares (nausées et vomissements). En cas de surdosage (plus de 15 g de feuilles séchées), on observe des bouffées de chaleur, une accélération des battements du cœur, des vertiges et des convulsions.

 

Les produits contenant de la sauge officinale pourraient interagir avec certains médicaments prescrits contre l’anxiété et les troubles du sommeil (benzodiazépines), ainsi que certains médicaments des troubles psychiques (neuroleptiques) et de l’épilepsie. Les personnes qui prennent ce type de traitement devraient consulter leur médecin avant de prendre de la sauge à usage thérapeutique.

 

Contre-indication

Selon l’Agence européenne du médicament, il est préférable de ne pas prendre de sauge officinale pendant la grossesse et l’allaitement, à l’exception de son usage alimentaire.

Remarque

La sauge et l’armoise en tisane, 3 semaines avant l’accouchement facilitent également l'accouchement.






 



13/01/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres