Phytosanté Espace

Phytosanté Espace

Poirier

poirier.jpg

Nom biologique : Pyrus communis

Famille : Rosaceae

 

Description morphologique 

C’est un arbre fruitier, cultivé et naturalisé dans tous les continents. Il peut atteindre 15 m de hauteur, et vit jusqu'à 200 ans. Les feuilles, de couleur vert foncé, sont ovales, glabres, finement dentées sur le bord, ont un pétiole aussi long que le limbe et mesurent environ huit à neuf centimètres  et de couleur vert foncé. La floraison est au printemps, les fleurs sont de couleur blanc rosâtre et groupées en corymbes. Le fruit est une poire jaunâtre qui renferme des graines brunâtres.

 

Habitat et répartition 

C’est une espèce très répandue dans les régions méditerranéennes. Elle est cultivée dans les vergers en irriguée,  ensoleillé, au sol argileux lourd. Elle exige un climat froid et un sol neutre et non calcaire.

 

Constituants

Les feuilles du poirier sont riches en arbutoside.

 

Propriétés 

L'écorce de poirier est tonique, astringente et a été employée comme fébrifuge.

Les feuilles de poirier ont des vertus diurétiques. Elles ont également des propriétés anti-inflammatoires, désinfectantes et sédatives.

Elles ralentissent le rythme des mictions et atténuent les douleurs de l’appareil urinaire. Grâce à elles, la diurèse augmente, l’urine devient plus claire.
Le fruit du poirier (poire) est un fruit diurétique, dépuratif et déconstipant, hypotenseur. 

 

Indications

Les feuilles de poirier sont recommandées en cas de:

- Cystite, maladies de la vessie et prostatisme (affection de la prostate).

 

Préparation et médication 

Infusion : dans un litre d’eau bouillante, déposez 100 g de feuilles de poirier. Couvrez et laissez infuser une demi-heure. Filtrez et buvez dans la journée.

On consomme les fruits et la confiture chaque jour pendant deux semaines pour guérir: l’hypertension, les troubles de ménopause, l’artériosclérose et les affections des reins.

 

Effets indésirables

les estomacs fragiles ont parfois du mal à la digérer. Si vous êtes concerné, mieux vaut manger la poire cuite à l’eau, au four ou en marmelade.



23/02/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres