Phytosanté Espace

Phytosanté Espace

Pastèque

pastèque.jpg

Nom biologique : Cucumis citrultus

Famille : Cucurbitaceae

 

Description morphologique 

C’est une plante herbacée étalée jusqu’à 4 m. les tiges sont étalées par terre. Les feuilles sont palmées et lobées. Les fleurs sont de couleur jaune. Le fruit (pastèque) est une grande boule verdâtre à chair rouge délicieuse et rafraîchissante. Les graines sont de couleur noire.

 

Habitat et répartition 

C’est une espèce cultivée en sec et en irrigué dans toutes les régions méditerranéennes. Elle exige les sols meubles, légers et riches.

 

Composition et principes actifs

Anti-oxydants

Caroténoïdes: 

Les principaux composés antioxydants de la pastèque sont des caroténoïdes, plus particulièrement du lycopène, et, dans une moindre mesure, du bêta-carotène. La consommation d’aliments riches en caroténoïdes, qui donnent la couleur vive des fruits. Des concentrations élevées de lycopène dans le sang ont également été associées à une plus faible incidence de maladies cardiovasculaires et de cancer de la prostate. Les caroténoïdes sont mieux absorbés dans l’organisme lorsqu’une petite quantité de lipides (gras) est consommée au même moment. Quelques noix constituent un excellent accompagnement pour la pastèque.

Une portion de 300 g (2 tasses) en contient 18,16 mg de lycopène.

Citrulline et arginine
La pastèque est l’un des aliments les plus riches en citrulline, un acide aminé. Dans le corps humain, la citrulline est convertie en arginine (un acide aminé essentiel),  joue un rôle clé dans la division cellulaire, la cicatrisation, synthèse d’oxyde nitrique, un vasodilatateur puissant et l’élimination de l’ammoniaque, ce qui influe positivement sur le système cardiovasculaire (sur la santé des vaisseaux sanguins) et immunitaire. Les pastèques à chair orangée ou jaune en contiennent généralement plus que celles à chair rouge. Selon une étude, la consommation quotidienne de jus de pastèque permettrait d’augmenter les taux d’arginine dans le plasma sanguin chez l’humain.

Riche en vitamines:

De nombreuses études ont démontré qu’une consommation élevée de légumes et de fruits pouvait réduire le risque de développer une maladie cardiovasculaire, un cancer ainsi que d’autres maladies chroniques, la pastèque contient:

- Vitamine C – contribue à la croissance et au maintien de la santé des os, du cartilage, des dents et des gencives;
- Vitamine B1 / Thiamine : libère l’énergie des glucides et favorise un développement normal;
- Vitamine B6 (une autre source d’acide pantothénique et de magnésium) : intervient dans le métabolisme énergétique et dans la formation des tissus;
- Vitamine A : favorise le développement normal des os et des dents ainsi que la santé de la peau et des membranes.

Faible en sodium et riche en potassium: une alimentation intégrant des aliments riches en potassium et faibles en sodium peut réduire le risque d’hypertension, facteur de risque associé aux accidents vasculaires cérébraux et aux maladies cardiaques.

 

Valeur nutritive pour 100 g

Énergie (kCal) : 30 kCal,
Protéines : 0, 61 g,
Lipides : 0, 15 g,
Glucides : 7, 55 g,
Fibres : 0, 40 g,
Eau : 91, 45 g,
Vitamines ;
Vitamine A et provitamine A : 28 µg,
Caroténoïdes provitaminiques A,
Bêta-carotène : 303 µg,
Bêta-cryptoxanthine : 78 µg,
Vitamine B1 / Thiamine : 0, 033 mg,
Vitamine B2 / Riboflavine : 0, 021 mg,
Vitamine B3 ou PP / Niacine en équivalent en niacine totale : 0, 29467NE,
Niacine (acide nicotinique) : 0, 178 mg,
Vitamine B5 / Acide pantothénique : 0, 221 mg,
Vitamine B6 : 0, 045 mg,
Vitamine B9 / Folates totaux : 3 µg,
Vitamine C : 8,1 mg,
Vitamine E (tocophérols) : 0, 05 mg,
Vitamine K : 0, 1 µg,
Lycopène : 4 532 µg,
Lutéine et zéaxanthine: 8 µg,

Minéraux et oligo-éléments;
Potassium : 112 mg,
Phosphore : 11 mg,
Calcium : 7 mg,
Sodium : 1 mg,
Magnésium : 10 mg,
Fer : 0, 24 mg,
Zinc : 0, 1 mg,
Cuivre : 0, 042 mg,
Manganèse: 0, 038 mg,
Sélénium : 0, 4 µg,

Protéines : 0,61 g,

Acides aminés;

Acide aspartique : 0, 039 g,
Acide glutamique : 0, 063 g,
Alanine : 0, 017 g,
Arginine : 0, 059 g,
Cystine : 0, 002 g,
Glycine : 0, 01 g,
Histidine : 0, 006 g,
Isoleucine : 0, 019 g,
Leucine : 0, 018 g,
Lysine : 0, 062 g,
Méthionine : 0, 006 g,
Phénylalanine : 0, 015 g,
Proline : 0, 024 g,
Sérine : 0, 016 g,
Thréonine : 0, 027 g,
Tryptophane : 0, 007 g,
Tyrosine : 0, 012 g,
Valine : 0, 016 g,

Lipides : 0,25 g,
Acides gras saturés : 0, 016 g,
Acides gras mono-insaturés : 0, 037 g,
Acide gras poly-insaturés : 0, 05 g,
Dont oméga 6 : 0, 05 g,

Glucides : 7,55 g,
Sucres simples et autres sucres : 6, 2 g,
Saccharose : 1, 21 g,
Glucose : 1, 58 g,
Fructose : 3, 36 g,
Maltose : 0, 06 g,

Autres constituants.
Stérols végétaux : 2 mg

 

Propriétés 

Diurétique, anti-oxydant (riche en lycopène), anticancéreux (cancer de prostate), rafraîchissant, adoucissant, hypo-cholestérolémiant, aphrodisiaque,  anti-inflammatoire, hypotenseur, hydratant, fortifiant général et de système immunitaire, favorise la santé des yeux .

 

 Préparation et médication 

Le Programme National Nutrition Santé recommande de consommer chaque jour au moins 5 portions (de 80 g minimum) de fruits ou de légumes, et de profiter au maximum de leur variété saisonnière. Une portion de pastèque équivaut à 1/6 ou 1/8 de fruit.

On consomme des tranches de fruits mûrs deux fois par jour contre la rétention d’urine et l’hydropisie. 

On applique des tranches de fruits mûrs comme masque sur le visage contre le dessèchement de la peau. 

On boit une cuillère d’huile extraite des graines chaque matin à jeun contre l’hypertension.  

 

Sources:

[1]Heber D, Lu QY. Overview of mechanisms of action of lycopeneExpBiol Med (Maywood ) 2002 November; 227(10) : 920-3.

[2]Arab L, Steck S. Lycopene and cardiovasculardiseaseAm J Clin Nutr 2000 June; 71(6 Suppl) :1691S-5S.

[3]Giovannucci E. A review of epidemiologicstudies of tomatoes, lycopene, and prostate cancerExpBiol Med (Maywood ) 2002 November;227(10) : 852-9.

 [4]Stahl W, Sies H. Bioactivity and protective effects of naturalcarotenoidsBiochimBiophys Acta 2005 May 30; 1740(2) : 101-7.

[5]Bazzano LA, Serdula MK, Liu S. Dietaryintake of fruits and vegetables and risk of cardiovasculardiseaseCurrAtherosclerRep 2003 November ; 5(6) : 492-9.

[6]Lampe JW. Healtheffects of vegetables and fruit: assessingmechanisms of action in humanexperimentalstudiesAm J Clin Nutr 1999 September; 70(3 Suppl) : 475S-90S.

 



13/03/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres