Phytosanté Espace

Phytosanté Espace

Néflier

neflier.jpg

Nom biologique : Mespilus japanica

Famille : Rosaceae

 

Description morphologique 

C’est un arbre à feuilles caduques qui peut atteindre 10 m de hauteur, à port érigé, s'étalant à l'âge adulte . Les jeunes rameaux et bourgeons sont cotonneux (eriobotrya signifie « grappe de laine » en grec).

Les feuilles sont simples,  alternes et larges d’un vert foncé, la face inférieure est couverte d’une couche tomenteuse.

La floraison est au mois de décembre, les fleurs blanches sont réunies en thyrses. Chose très inhabituelle parmi les arbres fruitiers, les fleurs s'épanouissent en automne ou au début de l'hiver.

Les fruits atteignent leur maturité durant l'hiver ou au début du printemps. Ce sont des baies à chair blanc jaunâtre, à goût acidulé, très juteuses, de forme ovoïde, de couleur jaune orangé. Ils portent au sommet les cinq dents persistantes du calice. Les pépins, brun noir, sont d'assez grosse taille.

P.S. À ne pas confondre avec le néflier (Mespilus germanica) dont les fruits (maturité novembre) se consomment après les gelées.

 

Habitat et répartition 

C’est une espèce très répandue, originaire d'Extrême-Orient : Chine (Hubei, Sichuan), Japon, Taïwan, cultivée dans les vergers des régions méditerranéennes, ainsi que dans les régions tempérées pour l'ornement. Elle résiste en effet au froid jusqu'à des températures de –12 °C,. Elle exige un climat doux et préfère les sols riches en fumures.

  

Principes actifs

Les feuilles et l'écorce sont très riches en tannins (astringent), tri-terpènes (contribuent a augmenter production de l'insuline dans le corps) ;

Le fruit du Néflier est constitué de tanin, de sucre, de vitamine C, de plusieurs acides (malique surtout, citrique, tartrique...), de matières pectiques.

 

Propriétés 

Remédiant des reins, astringent, diurétique, anti-oxydant, régénérant cellulaire, anti-inflammatoire, anti-diabétique (feuilles).

 

Indications

- Affections buccales: inflammations,  aphtes et angines légères;

- Problèmes d'estomac: diarrhée, vomissements, nausées;

- Diabète;

- Antiviral,

- Dépression;

- Coliques néphrétiques.

              

Préparation et médication 

On bout les feuilles fraîches et écorce dans l’eau pendant 15 minutes, on filtre et on fait un gargarisme et un bain de bouche avec la bouillie contre le mal de bouche, aphtes, laver les plaies et les angines. 

 

On boit un verre de bouillie des feuilles trois fois par jour pendant trois jours contre les coliques néphrétiques, diarrhée et problèmes d'estomac.

 

On prépare le jus de fruit, on ajoute le miel puis on boit un verre trois fois par jour pendant trois jours pour arrêter les diarrhées et contre l’entérite rebelle.

 

L'extrait de feuille est largement utilisée comme additifs dans les crèmes diverses.

Autres usages

Autrefois les fleurs étaient fréquemment utilisées en parfumerie.

Dans la pharmacopée traditionnelle chinoise, le feuillage est utilisé pour soigner les plaies et traiter les problèmes respiratoires liés à la toux



10/03/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres