Phytosanté Espace

Phytosanté Espace

Mûrier blanc

mûrier blanc.jpg

Nom biologique : Morus alba

Famille : Moraceae

 

Description morphologique 

Le mûrier blanc, aussi appelé mûrier commun, est un arbre fruitier, monoïque,  qui peut atteindre 10 m de hauteur, à la large couronne et à gros tronc. Les tiges et les rameaux sont de couleur jaunâtre.

Les feuilles sont larges, caduques, alternes, le plus souvent de forme ovale acuminée et de couleur généralement verte foncée. Elles mesurent 5 à 12 cm et peuvent avoir des formes assez distinctes même si elles proviennent du même arbre. Leur pétiole est cannelé et muni de stipules. Elles sont glabres sur les deux faces, vert clair et irrégulièrement dentées sur les bords.

Les fleurs mâles sont réunies en chatons cylindriques, les femelles en chatons sub-sphériques; une fois fécondés, ces derniers se transforment en groupe de fruits blancs, appelés mûres.

Les fruits sont formés de petites grappes blanchâtres à goût délicieux.

Il doit plus son nom à la couleur de ses bourgeons qu'à la couleur de ses fruits. Comme toutes les moracées, le mûrier blanc produit du latex.

Il est très cultivé pour ses feuilles qui servent à alimenter les vers à soie. Cela lui a valu le surnom de ""mûrier du ver à soie"". 

 

Habitat et répartition 

C’est une espèce répandue dans les vergers des régions humides.  Elle exige un sol léger, pas trop sec à frais. Rustique, au moins jusqu'à -15°C. Elle est utilisée comme arbre d’alignement, d’ombrage et d’ornement.

Ses origines se trouvent en Asie du Sud-Est. Elle s'est ensuite répandu sur le pourtour méditerranéen au cours du VIIIème siècle.

 

Principes actifs

La feuille de mûrier blanc contient :
DNJ (1-deoxynojirimycine),  aide l'organisme à réduire le taux de sucre dans le sang. La DNJ,  un inhibiteur de glucose qui réduit significativement la transformation des sucres (polysaccharides) en glucose, et ralentit ainsi l’entrée des sucres dans le sang. Plusieurs études cliniques ont montré que les extraits de feuilles de mûrier stabilisent efficacement le taux de glycémie.

De ce fait, l’organisme doit compenser ce manque en utilisant les graisses stockées pour produire de l’énergie. Un des bienfaits des feuilles du mûrier du Japon est donc de faciliter la perte de poids.

GABA: acide gama-aminobutyrique  (Gamma Amino Butyric acid) : qui contrôle l’équilibre de la tension artérielle. Il a été rapporté que 230 mg de gamma-amino butyric acid permettent de réduire la tension artérielle. Ces 230 g sont contenus dans 100 g de feuilles de mûrier, séchées. De même le GABA est une substance reconnue pour son effet stabilisateur sur le système nerveux. Des chercheurs pensent que ce messager chimique est impliqué dans le contrôle de la peur ou de l’anxiété, qui se manifeste par une surexcitation neuronale. Très répandu dans le cerveau, le GABA a pour fonction naturelle de diminuer l’activité nerveuse des neurones sur lesquels il se fixe. Un des bienfaits des feuilles de murier du Japon est donc d’avoir un effet apaisant sur l’organisme.

Phytostérols (anti-oxydants) : les phytostérols naturels sont des analogues structuraux du cholestérol qui permettent, lorsqu'ils sont pris avant les principaux repas  de  diminuer l'absorption du cholestérol alimentaire ce qui permet d'abaisser d'environ 10 à 15 % le taux sanguin de LDL-cholestérol (mauvais cholestérol).

Vitamines: A, B1, B2, C;

Minéraux: calcium, magnésium, potassium;

Protéines: acides aminés; 
Fibres.

 

Propriétés 

Hypoglycémiant (inhibiteur de glucose), anti-diarrhéique, relaxante, antiscorbutique, rafraîchissant, énergétique, anti-anémique, anti-oxydant, tonique général (corps, peau et cheveux).

 

Indications

- Anémie , la fatigue, vertiges;

- Diabète, cholestérol;
- Constipation;

- Régime amaigrissant (perte de poids);

- Rhumes;

- Problèmes de la peau, psoriasis, œdèmes, 

- Cosmétique: peau terne, sèche, cheveux secs et abîmé, de même  traiter l'apparition des cheveux blancs prématurés.
  

Préparation et médication 

- On infuse les feuilles fraîches dans l’eau bouillante pendant une heure, on filtre et on boit un verre 3 fois par jour (après les repas) pendant deux semaines contre le taux élevé du sucre dans le sang et les diarrhées. 

- On infuse l’écorce fraîche des rameaux dans l’alcool pendant 12 heures, puis on fait un bain de bouche avec l’extrait trois fois par jour pour soulager les douleurs des dents cariées. 

- On consomme le fruit mûr et on boit un verre de jus pendant une semaine contre la faiblesse et la fatigue.

 

P.S.: 1/3 de tasse de fruits : contient 4 g de protéines et procure 20% de vos besoins quotidiens en fibres. 

 

Autres usages

Le feuillage du murier blanc prend de jolies teinte jaunes à l'automne. Le mûrier blanc est très utilisé pour la production de vers à soie qui se nourrissent de ses feuilles. Ses fruits blanc rosé à violacé sont sucrés et comestibles. Ils se récoltent à la fin du printemps. Ce très bel arbre de parc se plante essentiellement en isolé. Il faudra éviter de le planter près d'une habitation car il a de solides racines traçantes.

 

Remarque

Les propriétés de la feuille de mûrier blanc seraient de diminuer l’absorption des sucres et de l'amidon par l'organisme. Elles permettraient de contrôler le taux de glucose dans le sang. Elles amèneraient l'organisme à utiliser les graisses pour produire de l'énergie ce qui diminuerait proportionnellement la sécrétion d'insuline, et permettrait de déstocker les graisses de réserve, donc fait perdre le poids

Le fruit du mûrier blanc pourrait devenir la nouvelle star des aliments santé. En effet ce fruit est pauvre en sucres, riche en protéines, en fibres, en antioxydants particulièrement bénéfiques pour la santé cardiaque.
Il contient la moitié moins de sucre que les raisins, et beaucoup moins que des fruits secs tels que figues, canneberges, ananas ou mangues.



23/02/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres