Phytosanté Espace

Phytosanté Espace

Jujubier

Nom biologique : Rhamnaceae

Famille : Ziziphus

 

Description morphologique 

C'est un arbuste fruitier très ramifié, épineux à grands souches souterraine, sa hauteur peut mesurer 6 m,  Les feuilles apparaissent au printemps et disparaissent en automne, les fleurs apparaissent en mois de mai, et s'épanouissent de mois juin au juillet.

Le fruit est une drupe de couleur marron  de taille d'olive,muni d’un noyau, est appelé « jujube» ou « datte chinoise »  avec un goût très délicieux. Il a le goût de la pomme verte à l’état frais, et celui de la datte une fois séché d’où son surnom. Il évolue du vert au jaune puis au brun ou rouge foncé brillant.

Le fruit est paré de certaines vertus médicinales, notamment pour la confection de tisanes pectorales et de pâtes pour calmer la toux.

 

Habitat et répartition 

c'est un arbre qui s'adapte à la sécheresse, il existe un grand nombre de variété de Jujubiers à travers le monde entier, on le trouve spécialement dans toutes les régions de l'est de l'Asie et d'Afrique du Nord, il se développe sur les sols sablonneux et il est adapté aux terres arides.

 

Composition

Les feuilles de jujubier contiennent des tanins astringents;

Le Jujubier renferme:  

- Eau;
- Sucres (glucides);
- Protides;

Flavonoïdes (aux propriétés anti-oxydantes), peu de tanins, des acides organiques, poly-phénols, alcaloïdes, saponines;
- Vitamines : vitamine C ( entre 300 et 600 mg pour 100 g de fruit), vitamine A;  
- Minéraux et oligo-éléments:  fer, calcium et potassium. 

  

Propriétés 

Adoucissant, astringent, anti-oxydant, anti-anémique, renforce le tonus musculaire, anti-diabétique (feuille) cicatrisant des brûlures, béchique, anti-inflammatoire des intestins, laxatif (mais le fruit complet peut produire l'effet inverse constipation à cause probablement de la présence de tanins dans la peau du fruit),  limite la formation des caries dentaires, hypotensif, aphrodisiaque,  hypnotique, anti-convulsionnant, anti-épileptique, anxiolytique et sédatif, antipyrétiques et broncho-dilatatrice.

 

Indications

- Anémie;

- Asthme et enrouement de la gorge, toux;

- Prévention des maladies de fois et de l'estomac;

- Hypertension;

- Brûlures, plaies;

- Anxiété, manque de sommeil;

- Constipation (noyau);

- Diarrhée (feuille et fruit avec la peau). 

 

Préparation et médication 

On prépare un cataplasme avec les feuilles et on le met sur la plaie;

 

On infuse les feuilles (2 à 3 gr dans un verre d'eau bouillante pendant une demi-heure puis on boit un verre de l’extrait chaque matin en cas  de diarrhée et de diabète de type 2 ( contenance de flavonoïdes et tanins). En cas de constipation, on espacera la consommation; 

 

On l'utilise comme  bain de bouche en cas de gencives saignantes et des caries;

 

On prépare une lotion pour nettoyer les plaies et les brûlures;

 

On prend une petite cuillère de jujubier moulu chaque matin en cas de l'anémie;

 

On prépare une pâte avec les feuilles moulus pour faire pousser les cheveux;

 

On prend une cuillère de miel de jujubier en cas d'enrouement de la gorge ou d'asthme.

 

Effets indésirables

Du fait de son effet stimulant sur l'utérus, il est contre-indiqué de prendre l'amande (la graine) du jujubier en cas de grossesse.

Le jujube peut causer des désagréments s’il est mal utilisé ou consommé de façon excessive, il peut entraîner de la diarrhée ou des nausées chez les personnes souffrant de problèmes digestives et est également déconseillé à quiconque souffre de ballonnement après les repas.

 

Toxicité

Le jujubier ne présente pas de toxicité importante et n'entraîne ni accoutumance ni addiction. 

 

 

 

 

 

 

 

 



20/04/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres