Phytosanté Espace

Phytosanté Espace

Huile essentielle de Myrte rouge

huile essentielle de myrte rouge.jpg

 Partie distillée : Feuilles et brindilles
 

 I- CARACTÉRISTIQUES

- Odeur : montante, agreste et camphrée,

- Apparence : Liquide mobile limpide,
- Couleur : Jaune pâle à orangé

 

II- PRINCIPAUX CONSTITUANTS BIOCHIMIQUES 

  L’huile essentielle de Myrte rouge contient:

Oxydes terpéniques : 1,8-cinéole (20 - 40 %);

- Les mono-terpènes: alpha-pinène (8 à 25 %), limonène (8 - 18 %);

- Les mono-terpénols (alcools monoterpéniques)  : linalol, myrténol, alpha-terpinéol;

- Les esters terpéniques : acétate de myrtényle (10 - 20 %), acétate de géranyle, acétate de    linalyle, acétate de bornyle;

- Les sesquiterpènes : béta-caryophyllène (2 %), alpha-humulène;

Lactones : myrtucommulones A et B;
- Aldéhydes : myrténal, trans-2-hexanal.

 

III – PROPRIÉTÉS

- Expectorante, anti-catarrhale, mucolytique;

- Anti-infectieuse, antiseptique, anti-virale,  anti-microbienne;

- Apaisante, préparation au sommeil et relaxante;
- Antispasmodique, astringente;
- Décongestionnante respiratoire, veineuse, lymphatique et prostatique;

- Equilibrante physique et psychique;
- Adaptogène : à la fois calmante et tonifiante (rééquilibrante du système nerveux);

-Tonique cutanée, anti-rides, calmante sur la peau dévitalisée, irritée et enflammée 

  

IV – INDICATIONS 

- Entérocolite spasmodique, ballonnements, gaz,..;
- Dysménorrhées
- Hémorroïdes, varices et troubles veineux, jambes lourdes, œdèmes;

- Bronchites, asthme, sinusites, mucoviscidose, toux, rhinopharyngite, otite, angine; 
- Colibacilloses, infections urinaires (cystite, urétrite) , inflammation de la prostate;
- Insomnies (Myrtus communis ct acétate de myrtényle);

- Douleurs musculaires et articulaires, rhumatisme, arthrose;

- Poux, pellicules;

Peau ridée et dévitalisée, peau grasse, dermatoses, eczéma, acné, psoriasis, herpès labial;  

 

V-  USAGES 

- Immunitaires :

 - Chambre de malade, mauvaises odeurs (cuisine, cigarette…) : en diffusion.
 - Convalescence : en olfaction, en diffusion, en inhalation.
 - Épidémies (pour l’effet antiseptique aérien) : en diffusion.
 - Infections virales et bactériennes : en inhalation et en diffusion, ou diluer dans une huile  végétale et appliquer sur le dos, la colonne vertébrale et les plantes de pieds, ou par voie  rectale en consultant un thérapeute au préalable.
- ORL et respiratoire :

 - Bronchite et autre infection pulmonaire : en inhalation et en diffusion, ou diluer dans une  huile végétale et appliquer sur le dos et la colonne vertébrale, également par voie rectale en  consultant un thérapeute au préalable.
 - Sinusite : en inhalation et en diffusion.
 -Toux avec mucosités : en inhalation et en diffusion, ou diluer dans une huile végétale et  appliquer sur le dos, la colonne vertébrale et les plantes de pieds, également par voie rectale  en consultant un thérapeute au préalable.
 -Toux sèche spasmodique : seulement par voie rectale en consultant un thérapeute au    préalable.
- Cutanés :

 - Eczéma : diluer dans une huile végétale et appliquer sur la partie concernée.
 - Mycose cutanée : diluer dans une huile végétale et appliquer sur la partie concernée.
 Parasitose cutanée : diluer dans une huile végétale et appliquer sur la partie concernée.
- Cardio-vasculaires :

 - Hémorroïdes : diluer dans une huile végétale et appliquer directement sur la zone  concernée.
 - Jambes lourdes, œdème : diluer dans une huile végétale et masser les jambes en remontant  en direction du cœur.
 - Varices : diluer dans une huile végétale et masser les jambes en remontant en direction du  coeur.
- Musculaires et articulaires :

 - Douleurs musculaires et/ou articulaires : diluer dans une huile végétale et masser la zone  douloureuse.
 - Rhumatisme, arthrose : diluer dans une huile végétale et masser la zone douloureuse.
- Digestifs :

 - Digestion difficile (spasmes, ballonnements, gaz etc) : diluer dans une huile végétale et  masser le ventre dans le sens des aiguilles d’une montre.

- Uro-génitaux :

 - Inflammation de la prostate : diluer dans une huile végétale et masser le bas-ventre.
 règles douloureuses : diluer dans une huile végétale et masser le bas-ventre.

 

Précautions d'emploi de l'huile essentielle de myrte rouge
L’huile essentielle de myrte rouge peut être utilisée durant la grossesse (au-delà de 3 mois) et chez les enfants dès 3 mois.
Remarque : le myrte rouge (Myrtus communis CT acétate de myrtényle), originaire du Maroc, se distingue du Myrte vert (Myrtus communis CT cinéole), originaire de Corse, moins antispasmodique mais plus respiratoire; ainsi que du Myrte à pinènes (Myrtus communis CT pinènes), particulièrement dynamisant et anti-inflammatoire.

 

 

 

 



21/10/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres