Phytosanté Espace

Phytosanté Espace

Ficaire "herbe aux hémorroïdes"

Ficaire.jpg

Nom biologique : Ranunculus ficaria

Famille : Ranunculaceae (Ne jamais oublier que cette famille comprend des plantes souvent très toxiques. La ficaire est la seule renonculacée que l'on peut consommer dans certaines limites)

 

Description morphologique :

C’est une plante herbacée de 20 à 30 cm de hauteur. Le tubercule de la ficaire est une racine modifiée. Son rôle est de stocker des sucres sous forme d'amidon au sein des amyloplastes. Les feuilles sont cordiformes, luisantes de couleur vert clair. Les fleurs apparaissent au printemps, elles sont de couleur jaune d’or et comportent de 6 à 9 pétales assez allongés. Elle referme ses fleurs par temps couvert. Elle est pourvue de tubercules allongés qui sont toxiques crus. La sous-espèce bulbilifer produit de petits bulbilles à la base des pétioles des feuilles. . 

Les fruits sont peu utiles à la plante car elle produit rarement des graines. La ficaire se multiplie plutôt de façon végétative grâce aux bulbilles et aux tubercules.

 

Habitat et répartition :

C’est une espèce méditerranéenne spontanée commune dans les zones humides sur les plaines hydro morphes jusqu'à une altitude de 1600 m.

 

Composition:

- Alcaloïdes : chélidonine et cholérythrine
- Saponosides triterpéniques ( reconnues pour leurs propriétés de vasoconstriction) : acide ficarique, ficarine (dans les racines), rhamnoglucoside d'hédéragénine (comme dans le lierre), acide oléanolique
- Protoénamonine (commune à toutes les renonculacées, irritante)
- Huile essentielle
- Tanins
- Vitamine C:  remède  efficace contre le scorbut  (surtout dans les sommités fleuries).

 

 

Propriétés:

Anti-rhumatismale,analgésique, décongestionnante, anti-inflammatoire, rubéfiante, diurétique, 

vésicatoire, anti-scrofuleuse, efficace contre les troubles circulatoires (feuilles et racines), guérissant des hémorroïdes et des plaies gingivales.

 

  
Indications:

- Troubles circulatoires, hémorroïdes;

- Plaies gingivales;

- Rhumatismes,  enflures articulaires, arthrite et arthrose;

- Gale, verrues;

- Pieds lourds;

- Fièvre. 

 

Préparation et médication :

On applique les feuilles fraîches échauffées sous forme de cataplasme au niveau des parties malades du corps deux fois par jour pendant une semaine contre les rhumatismes et les hémorroïdes.

On écrase  la plante fraîche  et on utilise son suc pour badigeonner les hémorroïde.

De même la plante peut être utilisée sous forme  de pommades, d’onguents ou de suppositoires.

 

Effets indésirables:

- Irritations de la peau.

- Il est préférable de ne pas s'en servir à l'état frais, car ses tubercules contiennent des composés toxiques et leur consommation entraîne des inflammations de l'appareil digestif voire même des séquelles au niveau des reins.

 

Toxicité:

La  protoanémonine = substance irritante responsable de l'âcreté des renonculacées. Elle se forme à la lumière à partir d'un précurseur glycosidique. Le séchage la transforme en anémonine, laquelle est inactive.

A fortes doses, elle provoque des contractions musculaires, des vomissements, des coliques sanglantes des troubles respiratoires et cardiaques et de l'hématurie (sang dans les urines)

Le danger est surtout présent pour les animaux qui pourraient la brouter par accident. Certaines espèces de renoncules ont même été surnommées « mort aux vaches » ou « herbe de feu » pour cette particularité.



08/03/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres