Phytosanté Espace

Phytosanté Espace

Sarriette

sarriette.jpg 

Nom biologique : Saturjea montana ,Saturjea hortensis
Famille : Lamiaceae

 

Autres nom : Poivrette, sarriette des jardins, sarriette des montagnes, Pèbre d'ai, Pèbre d'ase « poivre d'âne », savourée,  sadrée, herbe de Saint Julien, sarriette vivace, faux thym.

 

 

Description morphologique 

La sarriette est une plante condimentaire, médicinale et aromatique de 20 à 40 cm de hauteur. Elle est herbacée mais les tiges sont ligneuses à la base. Ses feuilles sont  longues, étroites, coriaces, odorantes, petites, étroites, vert luisant pour la vivace et vert plus clair pour l'annuelle. Elle est mellifère.

Ses fleurs roses, blanches ou quelquefois violacées, apparaissent de juin à octobre.

Elle a une saveur aromatique piquante.

Connue depuis l’Antiquité comme condiment, elle était aussi connue pour ses vertus aphrodisiaques. Au Moyen âge, elle était considérée comme « l’herbe du diable ». 

Il existe deux espèces principales de sarriettes : elles appartiennent toutes deux au genre Satureja et à la famille des Lamiacées (labiées).

 

1°- la sarriette des jardins ou sarriette commune : Satureja hortensis L., qui est une plante herbacéé annuelle.  Ses tiges branchues présentent des feuilles poilues plus rares et des fleurs allant du blanc au rose, aux senteurs plus douces que la sarriette des montagnes. Au jardin, elle pousse dans des sols pauvres et ne craint pas la sécheresse;

 

2°- la sarriette vivace ou sarriette des montagnes : Satureja montana L., qui est un sous-arbrisseau, sauvage qui pousse sur les pentes rocailleuses, vivace  à tiges ramifiées qui ressemble au thym. Ses petites feuilles vert cendré dessus et argentées dessous sont allongées et fermes comme celles du romarin . Elles ont un arôme légèrement poivré et sont récoltées fin août. En été, ses fleurs mauves, roses ou blanches se présentent sous la forme d'épis odorants finement ciselés. 

 

Habitat et répartition 

C'est une espèce spontanée, très répandue on la trouve (sarriette des montagnes)sur les pentes rocailleuses et bords des chemins méditerranéens (France, Espagne, Italie, Balkans), le Maghreb, une partie de l'Europe centrale (Ukraine), l'Asie Mineure et le Proche-Orient (Turquie, Syrie, Liban, Palestine).
On peut la semer au printemps (annuelle) ou la bouturer (pour la vivace). L’annuelle se ressème toute seule en place la plupart du temps.

La Sarriette n’est pas difficile et se plaît dans un sol calcaire, rocailleux mais si possible bien drainé et ensoleillé. Elle Supporte le froid jusque ± -15°c. 

 

Principes actifs

Riche en vitamine B6 et K, en fer, magnésium, calcium, magnésium, manganèse,… 

Anti-oxydants: Acide rosmarinique, flavonoïdes, l'ériodictyol.

Huile essentielle: Le carvacrol, phénol ;

Autres principes actifs : thymol, triterpènes, paracymènes.


Propriétés
Digestive, carminative,  rééquilibre la flore intestinale et élimine les difficultés de digestion, stimulante, antiseptique, bactéricide, aphrodisiaque ( stimule l'activité sexuelle, chez l'homme comme chez la femme), anti-rhumatismale,  vermifuge, antiputrides, diarrhée, antalgique, renforce le système immunitaires, anti-oxydante, vasodilatatrice.

 

Indications

-  Affections de système digestif: Ballonnements, colites, gastro-entérites, digestions lentes, spasmes, douleurs abdominales, diarrhées et  flatulences;

- Fatigue et faiblesse générale, stress;

- Manque de libido, éjaculation précoce, la baisse de désir à la ménopause;

- Infections urinaires: cystites, prostatites, urétrites;

- Maux de gorge, rhumes, troubles viraux et respiratoires, infections pulmonaires ;

- Verrues, mycoses, plaies;

- Rhumatismes, arthrites et polyarthrites.

 

Préparation et médication 

1°-Décoction

2 cuillère à soupe de feuilles de sarriette par demi-litre d'eau, cuire et laisser infuser 15 minutes), utilisée contre les troubles intestinaux, ballonnements, gaz, diarrhées. Boire 2 à 3 tasses par jour

2°-Infusion

a°-50 g sommités fleuries de sarriette séchées pour un litre d'eau, déposer le sachet dans la théière, verser l'eau bouillante dessus, laisser infuser 10 minutes. Boire deux à trois tasses par jour. Pour une personne, compter 1 cuillère à soupe/tasse. Cette infusion peut être utilisée en bains de bouche pour traiter les aphtes, les plaies, les maux de gorge. Prendre 3 tasses par jour.

b°- Faire infuser 5 g de feuilles et sommités fleuries dans 1 litre d’eau et en prendre 1 ou 2 tasses par jour, pendant 2 à 3 semaines, en cas de troubles digestifs, et une tasse par jour  avant de se coucher, pendant 10 jours, pour les effets sur la libido.

3°- Bain

Infusion d’une grosse poignée de sarriette dans 3 litres d’eau. Filtrer et ajouter à l’eau du bain.

En cas de stress, angoisse,...

4°- Aseptisant buccal ou anesthésiant local : contre maux de gorge, par vaporisation ou en bain de bouche. En application contre les verrues, mycoses et plaies.

5°- Gélules : en cas de diarrhée, 4 x 2 gélules par jour les deux premiers jours, puis 3 x 2 gélules. Maximum une semaine.    Pour les enfants, diminuer la dose de moitié.

6°- Huiles essentielles : en compresse ou en frictions, pure ou diluée. Ne pas mettre en contact avec les muqueuses. Voie interne : 1 à 2 gouttes dans une tasse de lait chaud ou sur un sucre, à prendre après les repas.

6°- Usage culinaire

Pour parfumer les plats, dans des sauces, sur des légumes ou en tisane.


Conservation
Sécher à l’ombre.

 

Contre indications

En raison de sa richesse en vitamine K, il est recommandé aux personnes sous traitement anticoagulant de consulter leur médecin traitant avant utilisation de la sarriette.

 

 

 

 

 

 


Sources:

* Petit Larousse des plantes médicinales 
  De Gérard Debuigne et François Couplan 
* Guide de la phytothérapie 

  Du Dr Jörg Grûnwald et Christof Jancke 



16/01/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres