Phytosanté Espace

Phytosanté Espace

Qu'est ce que l'argile??

L'argile est une roche sédimentaire tendre naturelle provenant de la décomposition d'espèces minérales composées principalement elle se trouve située généralement dans le sous-sol à un mètre de profondeur. Elle est riche en sels minéraux et oligo-éléments : fer, phosphore, zinc,  cuivre, sodium, silice, aluminium, calcium,  silicium. Magnésium, potassium,  sélénium, cobalt, manganèse, de la chaux. etc.

La couleur de l'argile peut varier en fonction de composition minérale,  des oxydes de fer qu'elle contient..Elle  se présente sous différentes couleurs,  les plus connues étant l'argile verte, l’argile grise et l'argile blanche.

L’argile est utilisée après l’avoir été séchée naturellement au soleil, ensuite pulvérisée puis tamisée.

L'efficacité thérapeutique de l’argile est influencée par son origine de même  son temps d’exposition au soleil et à l’air pour la sécher.

 

Les différents types d'argiles

 

a)  la Kaolinite
  Pas de substitution dans les couches. Le feuillet est neutre. La kaolinite se forme dans les sols bien drainés, par pH acide, surtout en climat subtropical et tropical. Ses cristaux sont souvent grand (jusqu'à 15 µm).

 

b) les Illites

  Association d'une CO (alumineuse) et deux CT (siliceuses). Mais il peut y avoir des substitutions (remplacement de Si par Al). Des cations (K+) sont adsorbés dans l'espace interfoliaire afin de compenser le déséquilibre des charges. C'est le minéral ubiquiste par excellence. Sa structure est proche de la muscovite (plus d'eau, moins de K+).

 

c) les Smectites
  L'empilement des feuillets est désordonné; chaque feuillet est tourné dans son plan par rapport au précédent. Les substitution d'atomes sont importantes. Ce désordre et la faible charge des feuillets facilitent leur écartement et l'adsorption des molécules variées (eau, cations, molécules organiques) au niveau de l'espace interfoliaire qui s'écarte (d = 18 A°). Les smectites, ou montmorillonites, sont généralement calciques, plus rarement sodiques. Elles sont formées dans les sols mal drainés plutôt alcalins. Les feuillets de smectites peuvent s'intercalés régulièrement ou irrégulièrement avec d'autres feuillets argileux, souvent illitiques. L'ensemble forme des interstratifiés.

 

d) la Glauconie
 minéral vert ferrifère proche de l'illite exclusivement formé en milieu marin peu profond.

 

e) les Chlorites
 L'espace interfoliaire est garni par une couche composée de Mg et OH. L'Al est remplacé localement par le Fe. Les chlorites existent en plus grands cristaux dans les roches magmatiques; elles sont également formées pendant la diagénèse des roches sédimentaires. On les retrouvent en éléments détritiques dans les sols sous climat peu agressif.

 

f) la Vermiculite
 Fréquente dans les sols de la zone tempérée.La couche octaédrique contient du Fe et du Mg. La vermiculite est proche des illites et chlorite mais montre des propriétés gonflantes.

 

g) Les argiles fibreuses
  Les feuillets sont discontinus et forment des rubans. Les principaux types sont la sépiolite et l'attapulgite ou paligorskite. On les trouve dans les milieux confinés.

 

I-Propriétés :

 

Dernièrement, l'argile est toujours considérée comme une arme thérapeutique très puissante par de nombreux naturopathes. On l'utilise avec succès dans de nombreux centres de santé holistiques et de nombreux spas l'utilisent à des fins de soins esthétiques ou pour défendre les effets du stress.

Absorption
Une des propriétés recherchées en thérapeutique est la capacité d’absorption, absorption d’odeurs, de molécules, dépuration, antiseptique, adoucissante,..

Adsorption
Elle est liée à la structure cristalline des argiles et variable selon leur type. Les argiles sont capables d’adsorber des agents pathogènes (bactéries, virus), des gaz, des toxines. C’est une sorte de piégeage qui permet d’éliminer plus facilement ces indésirables dans les fèces. Ce pouvoir adsorbant est aussi utilisé dans des produits de nettoyage (terre de Sommières).

Dépuration
Cette action de l’argile s’exerce à plusieurs niveaux et découle directement de ses deux propriétés principales, l’absorption et l’adsorption. Ces propriétés permettent le drainage des plaies, des suppurations, la résolution des œdèmes, un effet anti-inflammatoire, une adsorption des bactéries, virus et toxines qui les produisent.

Antiseptique
Les agents pathogènes sont détruits, ou du moins évacués, sans qu’aucun effet secondaire ne soit observé. On emploie l’argile en voie externe locale et en voie interne générale dans toutes les affections bactériennes ou virales (infections intestinales, plaies suppurantes, abcès, brûlures.)

 

II-Utilisations :
Sous forme de masque, cataplasme, bain, eau d'argile...
- Cosmétique : soin du visage, du corps, des cheveux
- Thérapeutique
- Bien-être



15/09/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5 autres membres