Phytosanté Espace

Phytosanté Espace

Poivre noir

Poivre.jpg

Nom biologique : Piper nigrum

Famille : Piperaceae
Noms communs : poivre noir, poivre de Cayenne

 

Description morphologique 

Le poivre noir est une baie provenant d'une liane (le poivrier) dont les feuilles sont de forme ovale. Les fruits sont récoltés encore verts et non mûrs, ils sont bouillis, on les laisse quelques jours pour qu’ils fermentent. On les fait ensuite sécher au soleil durant une dizaine de jours. C’est à ce moment que la couleur du poivre passe du vert au noir et on obtient les petits grains noirs et desséchés du poivre.

 

Habitat et répartition 

Le poivre est une liane, originaire de l’Inde. Il est cultivé dans la zone tropicale de la côte de Malabar. Actuellement, Il pousse en plus de l’Inde dans d’autres régions tropicales du monde comme l’Asie du Sud-Est, l’Amérique latine ou encore l’Afrique.

 

Principes actifs

– Essence aromatique (huile essentielle)
– Alcaloïdes

– Pinène
– Limonène
– Pipérine

 La pipérine stimule la production d'endorphines (et lutte ainsi contre la dépression), de même, elle aide à la digestion et à l’assimilation des nutriments par l’organisme.

Poivre et curcuma
Lorsque l’on mange du curcuma, la curcumine est faiblement absorbée et rapidement éliminée par l’organisme. La consommation simultanée de curcuma et de poivre montre une très forte augmentation de l’absorption de curcumine, environ 20 fois supérieure par rapport à une consommation sans poivre.

Le poivre améliore l’efficacité antiseptique, antibactérienne et surtout anti-inflammatoire du curcuma. C’est la pipérine qui empêche le processus d’élimination de la curcumine.

 

Valeur nutritive pour 100 g

Énergie (kCal) : 304 kCal; 

           Kilojoules : 1280 kJ ;          

Eau : 10,5 g;
Protéines : 10,9 g;
Lipides : 3,3g (0g de cholestérol);

dont Acide Gras monoinsaturés : 1,01 g ;
dont Acide Gras polyinsaturés : 1,13 g ;
dont Acides Gras Oméga 3 : 0,16 g ;
- dont Acide alpha-linolénique / ALA 0,16 g,
dont Acides Gras Oméga 6 : 0,97 g ; 
- dont Acide linoléique 0,97 g.
Glucides : 44,5g,

  dont 38,3g de sucres;
Fibres : 26,5g g;
Sodium : 44 mg ;
soit équivalence en Sel 110,88 mg. 
Minéraux et oligo-élélments
Magnésium : 190 mg ;
Phosphore : 170 mg ;
Potassium : 1260 mg ;
Calcium : 430 mg ;
Manganèse : 6,5 mg ;
Fer : 11,2 mg ;
Cuivre : 1,13 mg ;
Zinc : 1,4 mg ;
Sélénium : 3 µg ;
Iode : 1 µg ;

Vitamines et assimilés
Vitamine A - Beta-Carotène : 114 µg ;
Vitamine E / tocophérol : 0,875 mg ;
Vitamine B1 / thiamine : 0,11 mg ;
Vitamine B2 / riboflavine 0.24 mg ;
Vitamine B3 / PP niacine 1.1 mg ;
Vitamine B6 / pyridoxine 0.227 mg ;
Vitamine B9 / acide folique 3 µg.

Propriétés                                                                                                             

- Stimule la digestion ;

- Diminue les flatulences ;

- Stimule de la mémoire ;

- Stimule la production d'endorphines (et lutte ainsi contre la dépression) ;

- Favorise la thermogenèse (régulation de la chaleur corporelle et lutte contre les graisses) ; 

- Régule le cholestérol ;

- Antispasmodique ;

- Laxatif ;

- Antioxydant, anticancéreux, dépuratif;

- Antiasthmatique ;

- Antibactérien ;

- Peu calorique ;

- Expectorant ;

- Décongestionnant ;

- Antiseptique ;

- Fébrifuge ;

- Anti-acide ;

- Anti-inflammatoire.

 

Indications

- Cancer du sein ;

- Régime minceur, obésité ;

- Douleurs abdominales, constipations, nausées, ballonnements, flatulences, manque d'appétit;

- Douleurs dentaires ;

- Douleurs rhumatismales, arthrite;

- Toux, nez bouché, asthme ;

- Fièvre ;

- Dépression, anxiété, insomnie, peur …;

- Acidité de la cavité buccale ;

- Affections cutanées : vitiligo.

 

Préparation et médication 

Usage interne

Usage culinaire : On peut l’ajouter dans presque toutes les recettes afin de leur apporter une saveur supplémentaire. Dans les infusions, cafés et thés,…

Le poivre peut aussi servir à diminuer le sel dans les recettes sans sacrifier le goût des plats, dans le cas des régimes sans sel par exemple, ou dans le cadre d’un régime alimentaire pour lutter contre l’hypertension (on conseille de remplacer le sel par le poivre et bien d’autres épices pour donner du goût aux plats et diminuer la tension artérielle causée par le sel).

 

Usage externe
- Pour faire baisser la fièvre : On met quelques gouttes d’huile essentielle de poivre dans un bain. Elle stimule la transpiration.
- Pour soulager la douleur, les inflammations et réduire les gonflements dus aux contusions, soulager l'arthrite : On prépare des compresses froides, et les déposer sur les points douloureux.
- Pour soulager les douleurs dentaires : déposer une graine sur la dent douloureuse.

- Pour détendre et relaxer la personne : Massages pratiqués sur les zones musculaires tendues avec des crèmes ou huiles faites du poivre.

- Affections cutanées : en stimulant les mélanocytes, le poivre soigne le vitiligo, une affection cutanée qui provoque une dépigmentation de la peau. Appliquer l'huile de poivre sur les zones touchées 3 fois par jour . 

  

Pour faire votre propre huile de poivre noir dont vous avez besoin:

1 tasse d'huile d'olive

1/4 tasse de poivre noir

préparation 

Faire chauffer l'huile d'olive dans une casserole à feu moyen, nous ne voulons pas l'huile pour cuisiner, alors ne laissez pas trop chaud.

Lorsque l'huile est chaude, ajouter les grains de poivre, si vous le souhaitez, vous pouvez moudre les grains légèrement dans un mortier, pour libérer l'huile qu'ils contiennent. Grains laisser mijoter à feu moyen pendant 5 minutes.

Ensuite, retirer du feu, laisser refroidir, le placer dans une bouteille de verre stérilisé de couleur foncée. Vous pouvez conserver cette préparation au réfrigérateur pendant une à deux semaines.

   

Effets indésirables
Malgré ses vertus intéressantes, le poivre a des effets secondaires à prendre en considération :

- S’il pénètre dans les yeux, il peut entraîner des rougeurs.

- La consommation de poivre doit être limitée, pendant la grossesse et l’allaitement.

- La pipérine contenue dans le poivre est irritante pour les muqueuses. Le poivre peut chatouiller le nez ou provoquer des éternuements en cas de respiration.

 

Contre indications

Lorsqu’elle est absorbée, la pipérine fait un long trajet dans le corps.

Le poivre est contre-indiqué en cas d’ulcère à l’estomac ou d’hémorroïdes car la pipérine continue son œuvre partout où elle passe.

Comme tous les assaisonnements, le poivre irrite l’intestin et peut aggraver une gastrite existante (inflammation ou plaie de la muqueuse de l’estomac). Il est plus prudent d’arrêter de manger du poivre et d’autres épices le temps que ces problèmes soient soignés.


Remarque
Toujours choisir les grains de poivre noir doivent être non effrités, de la même couleur, compacts et lourds.

Le poivre aide à la digestion et n’apporte pas de calorie car il est consommé en trop petite quantité. Il ne fait pas grossir, mais il ne fait pas maigrir non plus (il n’existe aucun aliment à calories négatives).

 

 

 

- Guide de la phytothérapie 
Du Dr Jörg Grûnwald et Christof Jancke 
Editions Marabout 2004 
416 pages 

- Petit Larousse des plantes médicinales 
De Gérard Debuigne et François Couplan 
Editions Larousse 2009 
383 pages 

- Du bon usage des plantes qui soignent 
De Jacques Fleurentin 
Editions Ouest-France 2013 
384 pages 
- Source des données nutritionnelles : Table de composition nutritionnelle des aliments Ciqual 2013 - 2013 - Licence Ouverte (data.gouv.fr)



04/04/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres