Phytosanté Espace

Phytosanté Espace

Vitamine D

Vitamine D.jpgLa vitamine D existe sous 5 formes plus connues sont: D2 (ergocalciférol) ou D3 (cholécalciférol).

 

Propriétés chimiques : pKa (10 °C).

Propriétés physiques: Liposoluble.

 

Structure 

La vitamine D est une substance organique non calorique, essentielle à notre métabolisme et non généralement produite par notre organisme. Soluble dans les graisses (liposoluble), elle peut être stockée dans les tissus adipeux.

 

Elle a deux origines : la première est endogène : D3 (cholécalciférol)  , produite au niveau de la peau grâce à l'action des rayons ultraviolets sur le cholestérol. La seconde origine est exogène : D2 (ergocalciférol)  provient de notre alimentation, notamment des poissons gras, de l'huile de foie de morue ainsi que certains végétaux comme les champignons. Les  deux molécules sont des 9,10-sécostéroïdes.

 

Métabolisme 

La vitamine D est en fait une hormone stéroïde, qui circule dans tout notre organisme et un nutriment primordial pour les os, la peau et la santé mentale. Elle a un statut tout à fait particulier car elle est fournie par les rayons ultraviolets (les UVB) du soleil. Grâce à lui, elle se forme dans les couches profondes de la peau. Certains aliments contiennent de la vitamine D, elle complète celle apportée par le soleil ou doit la fournir entièrement lorsque l'exposition au soleil est absente.

Une fois active, la vitamine D agit au niveau des intestins et des reins pour absorber le calcium et le phosphore et permettre sa fixation sur les os.

On retrouve des récepteurs à cette vitamine un peu partout dans l'organisme, que ce soit au niveau cardiovasculaire, neuronal ou au niveau du pancréas. 

Elle (vitamine D: D2 et D3) est convertie en 25-hydroxy-vitamin et elle est principalement stockée dans le sang, les muscles, les tissus adipeux, le foie, les reins et peut être ensuite répartie vers les intestins, les os, les reins, les muscles, les glandes parathyroïdes.

La vitamine D entre en rapport avec les autres hormones du métabolisme phosphocalcique et a aussi des actions sur le rein et le système immunitaire. 

La vitamine D et ses dérivés sont éliminés par voie fécale dans la bile.

   

Propriétés

La vitamine D est donc une vitamine-hormone qui a une action centrale dans de nombreuses fonctions de l'organisme:

- Stimule dans le tube digestif,  le passage du calcium et du phosphore dans le sang;

- Règle la sécrétion et l'action de l'hormone para-thyroïdienne (qui joue un rôle dans l'ossification);

- Intervient dans la croissance osseuse, favorise l'absorption et la fixation du calcium;

- Prévient le rachitisme chez les enfants et ostéomalacie chez l'adulte et protège les os et les muscles;

- Maintient un taux fixe de calcium et phosphore dans le sang, de même elle règle leur élimination, en cas d'excès;

- Prévient la survenue et retarde l'évolution des maladies auto-immunes: la sclérose en plaques et l'Alzheimer (grâce à son pouvoir anti-inflammatoire, elle permet d'éliminer la protéine et donc d'éviter de former des plaques responsables de la maladie;

- Prévient les maladies cardio-vasculaires:  le diabète et l'hypertension artérielle;

- Joue un rôle protecteur contre certains cancers : sein, côlon, prostate; 

- Favorise la reproduction;

- Exerce une action sur la peau, l'obésité et le vieillissement.

 

Meilleurs sources 

- Soleil;

- Poissons gras: la sardine, la maquereau, le hareng; le foie de morue et les huiles extraites;

- Champignons; 

- Jaunes d’œuf si les poules ont été nourries avec des aliments riches en vitamine D.

 

Apport nutritionnel recommandé 

Les apports nécessaires sont variables selon la population, la couleur de la peau, l'âge, l'état hormonal et bien sûr le taux d'ensoleillement. Une personne ayant la peau très sombre a besoin d’être exposée au soleil 10 fois plus qu’une personne à la peau pâle pour produire le même taux de vitamine D. En général, on considère l'apport en vitamine D est atteint avec un minimum d'exposition (15 à 30 minutes par jour).

Grassroots Health propose un graphique montrant la dose utile pour un adulte moyen afin d’atteindre des niveaux sains de vitamine D sur la base de votre point de départ mesuré. De nombreux experts conviennent que 77 UI de vitamine D par kilo de poids corporel pourraient être utilisées comme une estimation pour votre dose idéale, ou un taux de 30 ng/ ml.

 

Avis de Dr Holick CHU Boston

« Je traite mes patients, en moyenne, avec 3000 unités de vitamine D par jour » ,explique le Dr Holick. « Ça a été très efficace. J’ai publié un document dans lequel sur une période de temps de six ans, la plupart de mes patients ont pris l’équivalent de 3000 UI/jour et avaient entre 40 et 60 nanogrammes par millilitre et il n’y a aucune toxicité.

Si vous êtes obèse, vous avez besoin de deux à trois fois plus de vitamine D… Mais pour mes patients qui ont un poids normal, habituellement 3000 à 4000 unités par jour est suffisant pour maintenir un niveau sanguin sain de 25-hydroxyvitamine D. Personnellement, je prends 3.000 unités par jour. Mon niveau sanguin, en moyenne, est d’environ 55 nanogrammes par millilitre 

 

Carence

La carence en vitamine D provoque donc des problèmes de rachitisme chez les enfants et des problèmes d'ostéoporose (perte osseuse) chez l'adulte avec une augmentation des risques de fracture. Mais ce n'est pas le seul rôle de la vitamine D.

Autrement dit, une carence en vitamine D peut intervenir dans des maladies telles que l'hypertension artérielle, la sclérose en plaques ou encore le diabète. Sans oublier qu'elle stimule également l'immunité innée et lutte contre les infections, notamment en hiver.

Les bébés ont particulièrement besoin de vitamine D car c'est durant la petite enfance que la solidité des os s'acquiert. Il est donc parfois nécessaire de les supplémenter en vitamine D

 

Selon le Pr Patrick Tounian, chef de service de gastroentérologie et nutrition à l'hôpital Armand Trousseau : Une carence en vitamine D, dès les premières années, aura des conséquences bien plus tard, car "la vitamine D sert à absorber le calcium que l'on ingère. Si on n'a pas assez de vitamine D, on va mal absorber le calcium. La vitamine D sert aussi à fixer le calcium sur l'os. Au total, on aura un os qui va se déminéraliser et qui va favoriser les fractures ultérieures, notamment après la ménopause chez les femmes car c'est chez les femmes que le risque est le plus grand. C'est la raison pour laquelle les jeunes filles de 10 à 18 ans doivent absolument se supplémenter".

D'après les observations des médecins, les carences en vitamine D seraient aussi à l'origine de certaines maladies. Une carence en vitamine D pourrait favoriser certains cancers, le diabète, elle pourrait agir sur l'immunité avec une susceptibilité soit aux infections, soit aux problèmes immunitaires. "La carence en vitamine D va donc probablement bien au-delà des problèmes osseux", selon le Pr Patrick Tounian.

 

Facteurs risques  et signes de carence 

La seule façon de savoir avec certitude si vous êtes carencé en vitamine D est via des analyses de sang. En effet, plusieurs indices peuvent révéler son manque dans l'organisme, citons:

- Rachitisme chez l'enfant et ostéoporose chez l'adulte;

- Fatigue persistante, mauvaise humeur, tristesse ( selon Michael Holick, vitamine D augmente le taux de sérotonine,  un neurotransmetteur qui aide à se sentir mieux) ;
- Faiblesse musculaire;
- Fractures à répétition;
- La sueur au niveau de la tête surtout pour les bébés. «C’est l’un des premiers et des plus classiques signes de déficience en vitamine D.»;
 

Pour lutter contre ces carences en vitamine D avant et après 18 mois, les pédiatres rappellent dès que possible les besoins aux parents. Le Dr Eric Saban, pédiatre, recommande à ses patients de "donner des ampoules de vitamine D à leurs enfants tous les six mois, quel que soit l'âge jusqu'à la fin de la croissance, c'est-à-dire jusqu'aux deux ans qui suivent l'apparition des règles chez les filles et jusqu'à 16 ou 17 ans chez les garçons". Les enfants peuvent désormais se réjouir car les ampoules aujourd'hui sont bien moins difficiles à avaler que l'huile de foie de morue riche en vitamine D de nos grand-mères.

  

Indications

-En cas de carence de vitamine D (analyse du sang);

- Elle gouverne tout le processus de l'ossification pendant et après la croissance, donc pendant toute la vie;

- Ostéoporose et rachitisme de même en cas préventif; 

- Prévention des maladies de système immunitaire: sclérose en plaques, Alzheimer...;

- Nourrissons; 

- Diminution de risque des maladies cardiovasculaires: l'hypertension, cholestérol, diabète de type 2;

- Les personnes âgées: la peau ne produit plus autant de vitamines D avec l’âge, et les reins sont moins efficaces pour convertir ces vitamines en une forme utilisable par le corps. Par ailleurs, les personnes âgées ont moins tendance à passer du temps dehors, surtout en hiver;

-  Sclérose en plaques et Alzheimer;

- Obésité (Une partie de la vitamine D synthétisée ou ingérée est stockée  dans le tissu adipeux et ne peut être utilisée, d’où une carence relative chez les personnes obèses);
- Maladies cœliaques, inflammatoires ou de Crohn Les personnes sujettes sont plus exposées à une déficience en vitamine D à cause de la façon dont les maladies gastro-intestinales affectent l’absorption du gras.

 

Avis de Docteur Eric Thouvenot (CHU Nîmes)

Au CHU de Nîmes, on étudie l'intérêt d'une supplémentation en vitamine D chez des patients ayant vécu une première poussée de SEP.

Un essai thérapeutique est mené en parallèle dans 30 centres de référence. Le Dr Eric Thouvenot, neurologue au CHU de Nîmes, explique le protocole : "Chez les patients qui ont présenté une première poussée de SEP, on va doser la vitamine D dans le sang. Si elle est diminuée, si elle est inférieure à la normale et qu'il y a une insuffisance en vitamine D, on pourra proposer à ces patients d'être inclus dans le protocole. On va alors leur donner soit la vitamine D, soit le placebo".

Les chercheurs partent de l'hypothèse qu'une supplémentation en vitamine D pourrait ralentir la progression de la maladie. En effet, chez les personnes atteintes de sclérose en plaques, certaines défenses immunitaires appelées lymphocytes se retournent contre l'organisme et détruisent la gaine de myéline qui entoure les nerfs. Cela crée des plaques visibles sur le cerveau à l'origine des symptômes de la maladie.

Lorsqu'un patient ingère une ampoule de vitamine D, celle-ci est absorbée dans l'intestin, elle circule dans le sang et peut alors agir sur toutes les cellules du corps en se fixant sur un récepteur spécifique. Dans le lymphocyte, la vitamine D accède au noyau de la cellule et modifie l'activité des gènes, réduisant ainsi les manifestations de la sclérose en plaques. "Cette hormone va modifier la transcription de plus de 200 gènes. Et parmi eux, de nombreux gènes sont impliqués dans l'immunité au sens large", précise le Dr Eric Thouvenot.

Le principe de l'essai en double aveugle signifie que le médecin prescripteur ignore si sa patiente prend de la vitamine D ou un placebo. Pour être concluante, l'étude doit aussi inclure 316 patients suivis pendant deux ans. En France, près de 90.000 personnes sont atteintes de sclérose en plaques.

  

Excès et surdosage

Une prise excessive ou mal appropriée de vitamine D peut s’avérer dangereuse et se traduit par une hypercalciurie (augmentation de l’excrétion urinaire de calcium), une déshydratation, une soif intense, une perte d’appétit, des nausées, des vomissements puis une insuffisance rénale. 

L'augmentation du taux sanguin de vitamine D3 (taux > 100 µg/l) peut être liée aux pathologies suivantes :

Intoxication lors de traitements par la vitamine D.

Lithiase hypercalcémique, sarcoïdose.

Rôle de vitamine D.jpg

 

Sources:
buynongmoseeds.com
articles.mercola.com
www.huffingtonpost.fr

Michael F. Holick, PhD, MD Professor of Medicine, Physiology and BiophysicsDirector of the General Clinical Research Center Director of the Vitamin D, Skin and Bone Research Laboratory Director, Biologic Effects of Light Research Center, Boston University Medical Center.

 



02/06/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 9 autres membres