Phytosanté Espace

Phytosanté Espace

Rose rouge

rose rouge.jpg

 

Nom biologique : Rosa gallica

Famille : Rosaceae

 

Description morphologique 

C’est un arbrisseau qui peut atteindre 2 m de hauteur. La tige est très ramifiée pourvue des poils glandulaires et des petits aiguillons piquants. Les feuilles caduques, sont alternes et composées de folioles et pouvant atteindre jusqu'à deux mètres de hauteur. Les fleurs, réunies en groupe, sont simples, dont la corolle compte cinq pétales roses et odorantes.

Les fruits de forme globuleuse à ovoïde, ont de 10 à 13 mm de diamètre et sont à maturité de couleur orange à brun.

 

Habitat et répartition 

C’est une espèce spontanée très répandue, c'est l'une des espèces de rosiers les plus anciennement cultivées. Elle se développe le long des cours d’eau permanents. Elle est aussi plantée dans les vergers et les jardins pour l’ornementation et pour la production des fleurs. Elle préfère les sols humides, profonds et drainés, en exposition ensoleillée ou à mi-ombre. Elle peut résister jusqu’à des froids de 25 °Cau-dessous de zéro. 

 

 

Principes actifs

Les fleurs du rosier contiennent des tanins (10 à 24%), des huiles essentielles ( 0.01 à 0.02%), des glucosides flavoniques et des glucosides anthocyaniques, matière colorante, acide gallique, matière grasse, de l'albumine, sels solubles à base de potasse, sels insolubles à base de chaux, eau, silice et oxyde de fer.

 

Propriétés 

Astringent, tonique, anti-scorbutique, anti-inflammatoire des intestins, remède pour les yeux, stimule et régénère les cellules de la peau.

 

Indications

- Diarrhées, dysenteries, inflammation des intestins, ballonnements;

- Inflammations de la bouche, irritations de la gorge;

- Conjonctivite;

- Hémorragies; écoulements muqueux;

- Gencives relâchées, fétidité de l'haleine;

- Scorbut;

- Infections de la peau, vergetures, brûlures, peaux fatiguées.

 

Préparation et médication 

On infuse les pétales des fleurs fraîches  ou desséchées dans l’eau bouillante pendant une heure, on filtre, on ajoute le miel et on boit un verre trois fois par jour jusqu’à la guérison des maladies suivantes : les diarrhées, les dysenteries et les inflammations des intestins.

 

On fait un gargarisme avec l’infusion concernée des pétales trois fois par jour jusqu’à la guérison des maladies de la gorge et les inflammations de la bouche.

 

On lave le visage, la peau et les yeux avec l’eau de rose deux fois par jour jusqu’à la guérison des maladies suivantes : les ophtalmies, les maladies de la peau et la conjonctivite.

 

Macérât pour traiter les peaux fatiguée, vieillie,...

La macération se fait à partir des Roses dans l'huile d'olive en juin pour suivre les rayons du soleil. Sous l’effet de la chaleur et du rayonnement, Les principes actifs des plantes se transfèrent dans l’huile. La couleur (rose) ne se transmet pas dans l’huile solaire. Mais l’huile se pigmente en jaune d’or. Les parfums frais sont absorbés aussi par l’huile d’olive. Il faut une huile essentielle pour la parfumer. Celle-ci sera peu parfumée pour éviter tout désagrément allergisant en sauvegardant les principes actifs propres à la plante.

le macérât riche en vit E. est anti-oxydant. Il assouplit le derme et le tonifie. Cette huile astringente est d’usage traditionnel pour retarder les effets du vieillissement de la peau. Elle régénère les peaux fatiguées.

Appliquée le soir, c’est une huile de beauté pour la nuit, en massage, en huile nettoyante ou démaquillante pour le visage.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sources:

- Nouveaux éléments de Botanique et de physiologie vegétale ...

Ach RICHARD - 1837

 

-  Les plantes médicinales 

Massoudi Sassi

 



22/02/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres