Phytosanté Espace

Phytosanté Espace

Huile essentielle de Marjolaine à coquilles

Huile essentielle de marjolaine.jpg

I- CARACTÉRISTIQUES 

Aspect    : liquide très fluide  

Couleur :  jaune pâle à jaune verdâtre

Odeur    : parfum aromatique et agreste


L'huile essentielle de marjolaine à coquilles est obtenue par distillation à la vapeur des sommités fleuries. Avec environ 100 kg de sommités fleuries on fabrique de 200 à 300 g d'huile essentielle.

     

II- PRINCIPAUX CONSTITUANTS BIOCHIMIQUES

La composition biochimique est susceptible d’évoluer en fonction des conditions de production et de la qualité de l’huile.

- Monoterpènes (50 à 60%) : Terpinène, Sabinène ;

- Monoterpénols (50 à 60%) : Alpha-terpinéol, thuyanol et le linalol;
Autres composés chimiques : Sesquiterpènes (5 à 6%), Esters (3 à 5%), Ethers (1 à 5%), Oxydes (Cinéole moins de 1%). 

 

III – PROPRIÉTÉS 

- Calmante, relaxante, calmante du système nerveux central ;

- Régulatrice du système neurovégétatif ;

- Antispasmodique, sédative, antalgique ;
- Diurétique ;

- Immunostimulante, neurotonique ;

- Anxiolytique ;

- Hypotensive ;

- Vasodilatatrice ;

- Anaphrodisiaque ;

- Anti-asthénique ;

- Stimulante gastrique et régulatrice de l'appétit ; 

- Anti-infectieuse, antibactérienne, antifongique ;

- Antiseptique.

IV – INDICATIONS 

- Troubles d'origine nerveuse : Anxiété, angoisse, déprime latente,  stress, troubles du sommeil ;

- Fatigue physique et psychique, surmenage ;

- Déficiences immunitaires ;

- Affections ORL : Rhume, rhinite, grippe, mal de gorge, otite, rhinopharyngite, sinusite… ;
- Troubles respiratoires (dyspnée), toux spasmodique, bronchite ;
- Hypertension d’origine nerveuse ;
- Troubles cardiaques bénins (extrasystoles, arythmie, palpitations, etc.) ;
- Troubles digestifs : aérophagie, dyspepsie, flatulences, éructations, brûlures gastriques  colite... ;
- Affections articulaires et musculaires : rhumatismes, arthrose, arthrite, lumbago, sciatique, crampes et contractures musculaires ;

- Troubles cutanés : acné, eczéma suintant, démangeaisons, etc. ;

- Problèmes dermatologiques variés :Herpès labial, inflammation des gencives, ulcère buccal, aphte ;
- Infections cutanées (bactériennes, virales, fongiques, etc.) : Furoncle, impétigo, mycose, zona, varicelle, psoriasis, panaris, etc. ;
- Peaux grasses ;
- Pieds (fatigués, meurtris, etc.): diluer avec une huile végétale ;

- Bien-être : Ambiance tendue ou survoltée (bureau, domicile, etc.).

 

V-  USAGES 

1°Application cutanée : massage, bain, compresse froide, massage

- Pour les troubles cutanés : acné, eczéma suintant, démangeaisons, infection cutanée, infection virale, infection fongique, furoncle, impétigo, mycose, panaris, psoriasis, varicelle, zona etc. :

Diluer avec une huile végétale pour appliquer sur la zone à traiter.

- Pour l'herpès labial : 1 goutte pure, appliquée sur le bouton d’herpès.
- Pour l'inflammation des gencives, ulcère buccal, aphte : diluer avec un peu d’eau et faire un bain de bouche, puis recracher; ou mettre une goutte sur la brosse à dents avant le dentifrice et laver les dents.

- Pour les troubles digestifs : Aérophagie, flatulences, éructations,…: diluer dans une huile végétale pour masser l'abdomen.
Brûlure gastrique : Par voie interne, après consultation médicale.

- Pour les douleurs : diluer avec de l’huile végétale et masser la zone concernée.
- Pour l’hypertension d’origine nerveuse : diluer avec de l’huile végétale et masser le plexus, ou dans le bain en diluant avec une base neutre.

- Pour les troubles cardiaques bénins (extrasystoles, arythmie, palpitations, etc.) : diluer avec de l’huile végétale, masser le plexus, ou dans le bain en diluant avec une base neutre.

- Pour le bien-être psychologique : Angoisse, anxiété, dépression latente, fatigue, nervosité, stress, surmenage : Massage de la colonne vertébrale : 25 gouttes d’huiles essentielles de Marjolaine à coquille mélangées à une cuillère à café d’huile végétale.

 Bain : 5 gouttes mélangées à une base neutre.

- Pour favoriser le sommeil : appliquer 1 goutte pure en massage, par exemple sur le plexus solaire.
- Pour le soin des pieds (fatigués, meurtris, etc.) : en bain de pieds.
- Pour les troubles ORL : diluer avec une huile végétale et masser le haut du dos, la colonne vertébrale et la plante des pieds.
Otite : une goutte derrière chaque oreille (pas à l’intérieur de l’oreille).
Mal de gorge : diluer avec un peu d’eau, en gargarisme.
Troubles respiratoires (dyspnée) : diluer avec une huile végétale et masser le dos et le thorax.

- Pour les troubles respiratoires : Bronchite, grippe, rhinopharyngite, toux spasmodique, troubles respiratoires : Diluer dans une huile végétale pour masser le dos, la colonne vertébrale et la plante des pieds, ou faire des frictions sur le torse et la partie haute du dos.
- Pour la fatigue générale : diluer avec une huile végétale et masser le long de la colonne vertébrale et sous les voûtes plantaires.
- Pour les peaux grasses : diluer avec une crème de jour ou un masque.

- Pour Tonifier l’organisme : En mélange dans votre préparation huileuse, appliquer localement votre mélange en massages le long de la colonne vertébrale ou sur le plexus solaire.
- Pour les affections articulaires et musculaires: En mélange dans votre préparation huileuse. Venir appliquer localement votre mélange en massage ou frictions.


2°- Voie respiratoire : diffusion, inhalation, olfaction

- Inhalation

inhalation humide : diluer quelques gouttes d’huile essentielle de marjolaine dans un récipient d’eau chaude puis inhaler les vapeurs ;
inhalation sèche : appliquer quelques gouttes d’huile essentielle de marjolaine sur un mouchoir ou un galet puis le respirer de temps à temps.

Diffusion
- Pour favoriser le bien-être (troubles du sommeil, angoisse, anxiété, déprime, fatigue…), calmer l'hypertension, lutter contre les troubles ORL.
- Pour assainir l'air  en cas d’épidémie.

Olfaction
- En cas de fatigue.

- En cas d’infection bactérienne ou infection virale.

- Angoisse et anxiété.
- Emotion forte passagère (grosse colère, chagrin, etc.) : en olfaction ou en bain (5 gouttes mélangées à une base neutre).
- Surmenage.

- Angoisse, anxiété, ambiance tendue, bronchite, dépression latente, endormissement difficile, épidémie, fatigue, grippe, hypertension nerveuse, infection bactérienne, infection virale, insomnie, nervosité, pessimisme, rhinopharyngite, sinusite, stress, surmenage.

3°Voie interne (orale, rectale, vaginale) : Aérophagie, bronchite, brûlure gastrique, éructations, flatulences, grippe, infection bactérienne, infection virale, rhinopharyngite, toux spasmodique.

SYNERGIES
- Tonique : huile essentielle de Ravintsara.
- Confort articulaire et musculaire, apaisante et calmante : huile essentielle de Gaulthérie couchée.
- Régulatrice et calmante (nerveux) : huile essentielle de Mélisse, Petitgrain, Camomille romaine.

 

Conseils d’utilisations
- L’huile essentielle de marjolaine à coquilles peut être irritante pour les peaux sensibles. Elle doit être diluée au moins à 20 % dans une huile végétale.

- Eviter tout contact avec les yeux.
- Certains composés naturels contenus dans cette huile essentielle peuvent présenter un risque d'allergie chez certaines personnes sensibles lorsque l'huile essentielle est incorporée dans une composition cosmétique (selon le 7ème Amendement de la Directive Européenne relative aux produits cosmétiques (2003/15/CE)) : limonène.

- En règle générale, faites toujours un test cutané de votre préparation, dans le pli du coude, au moins 48h avant de l'utiliser.

- Tenir hors de portée des enfants.

Remarque : Conseils d'utilisation de l'huile essentielle de marjolaine pour la beauté
Peau grasse, acné, eczéma, démangeaison : diluer dans une huile végétale ou dans une crème de soins et appliquer sur la zone à traiter.

 

Contre indications

L’huile essentielle de marjolaine à coquilles est contre indiquée :
- Aux femmes enceintes surtout les 3 premiers mois de grossesse ;

- Aux enfants de moins de 3 ans ;

- Aux personnes qui souffrent d'asthme et d'épilepsie.

 

N.B. : Ne pas confondre la marjolaine à coquilles et l’origan compact (Origanum compactum), dont les indications thérapeutiques et utilisations sont différentes.



28/03/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres