Phytosanté Espace

Phytosanté Espace

Airelle

Airelle rouge.jpg

Nom biologique : Vaccinium vitis-idaea

Famille : Ericaceæ

Noms communs : Airelle rouge,  aradeck,  atrès,  macéret,  mourlie, quéquénier,  raisin de bruyère ou raisin des bois, graines rouges au Québec.

Noms anglai: red whortleberry, cowberry, foxberry, lowbush cranberry, northern mountain cranberry, partridgeberry à Terre­Neuve et rock cranberry en Alaska

 

 

Description morphologique  

L’airelle rouge est le fruit de l’arbre qui porte le même nom. C’est une baie, de la taille d’un petit pois, charnue, indéhiscente, dont les graines sont noyées dans la pulpe fréquemment sphérique. C‘est un fruit acidulé de couleur rouge vif, plus petit, plus juteux et moins amer que sa cousine éloignée, la canneberge.

 

Habitat et répartition

Elle pousse dans les régions froides de tout l'hémisphère Nord. Elle est produite commercialement en Europe où des variétés cultivées (Vaccinium vitis-idaea) sont offertes. 

Une sous espèce sauvage (Vaccinium vitis-idaea var. minus) pousse au Canada. La plupart des airelles que l'on trouve au Canada sont cueillies à l'état sauvage. 

Comme l'ensemble des Éricacées, ce sont des plantes acidophiles.

 

Principes actifs 

L’airelle rouge contient de puissants antioxydants qui, selon les chercheurs, peuvent aider à réduire le risque de maladie cardiovasculaire.

Antioxydants : Glucosides, anthocyanes,  tanins,

Elle renferme également des fibres alimentaires, des Vitamines (vitamine C), des polyphénols et des acides gras oméga 3 qui favorisent une bonne santé. 

  

Valeur nutritive pour 100 g de fruit

Energie : 28 kCal ;

Eau : 92,300 g ;

Lipides

Matières grasses : 0,220 g ;

Glucides

Sucres ou hydrate de carbone : 6,840 g ;

Protéines

Protides : 0,380 g ; 

Vitamines et assimilés

Vitamine B1 : Thiamine : 0,017 mg ;

Vitamine B2 : Riboflavine : 0,036 mg ;

Vitamine B3 : Niacine, acide nicotinique, vitamine PP. : 0,270 mg ;

Vitamine C : Acide ascorbique, ascorbate de calcium : 6,000 mg ; 

Minéraux et oligo-éléments

Sodium: 1 mg;

Calcium: 7 mg;

Phosphore: 10 mg;

Fer : 0,090 mg ;

Magnesium: 6 mg;

Potassium: 38 mg;

 

Propriétés   

- Anti-oxydante (limite le vieillissement cellulaire et régénère les tissus) ;

- Anticancéreuse ;

- Diurétique ;

- Prévient la cystite ;

- Antigoutteuse ;

- Anti-cholestérolémiante ;

-  Antispasmodique ;

- Prévient l’apparition d’ostéoporose ;

- Astringente ;

- Apéritive ;

- Améliore le transit ;

- Hydratante ;

- Antiseptique.

 

Indications

- Cystites (infections urinaires) ;

- Rhumatismes ;

- Goutte ;

- Cholestérol ;

- Maladies cardiovasculaires : athérosclérose,… ;

- Troubles intestinaux : diarrhée ;

- Manque d’appétit, anorexie ;

- Ostéoporose ;

- Symptômes de la ménopause : bouffées de chaleur, jambes lourdes ;

- Douleurs pelviennes causées par un fibrome utérin ;

- Herpès labial.

 

Effets indésirables 

L’airelle n’a pas d’effets indésirables et secondaires.

 

Préparation et médication 

Pour prévenir la cystite, le jus d’airelles doit être pris de manière régulière.

L’airelle peut être consommée par les femmes enceintes, car la cystite est fréquente au cours de la grossesse.

 

A retenir 

C'est le jus d'airelle rouge qui est le plus efficace en prévention des cystites (infections urinaires), en effet il a été prouvé que l'airelle agissait contre la bactérie Escherichia Coli qui est souvent présente en cas de cystite.

 

Les anthocyanes sont l'une des précieuses substances phytochimiques que renferment les airelles rouges. Selon les chercheurs, ces puissants antioxydants peuvent aider à réduire le risque de maladie cardiovasculaire et même certains cancers. Les anthocyanes préviennent plus particulièrement l'oxydation du cholestérol sanguin et aident à maintenir les vaisseaux sanguins en bon état.

 

D'autres études montrent que certains extraits d'airelles rouges peuvent lutter efficacement contre la bactérie Staphylococcus aureus, qui peut provoquer toute une série d'infections.

 

Remarque

Elle partage fréquemment les mêmes habitats avec l'airelle à feuille étroite (Vaccinium angustifolium), avec laquelle elle est fréquemment confondue.

Les fleurs, campanulées, sont blanches ou rosées.

 

Sources

- Guide-des-aliments.com

-http://www.agr.gc.ca/fra/nouvelles/realisations-scientifiques-en-agriculture/l-airelle-rouge-l-agriculture-nordique-et-la-sante-cardiovasculaire-une-combinaison-gagnante/?id=1426619592468



23/04/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Santé & Bien-être pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 7 autres membres